Livres et bibliothèques pour enfants

guide de formation

par Martine Bigot

On ne peut que se réjouir de la parution de ce guide qui rassemble le savoir minimum nécessaire à l'exercice du métier de bibliothécaire pour enfants, savoir qui se trouvait jusqu'alors éparpillé dans différents lieux : livres, articles de revues professionnelles, polycopiés de cours...

Ce guide est le fruit d'une collaboration entre plusieurs auteurs, qui ont tous participé à la formation des bibliothécaires dans le cadre du CAFB; chacun a rédigé un article sur le sujet dont il est spécialiste.

L'ouvrage contient deux grands volets : le premier volet concerne les livres (ils ont encore la place principale dans les bibliothèques), le second volet concerne les bibliothèques, lieux de rencontre entre les livres et les enfants. A cela s'ajoutent un article sur l'apprentissage de la lecture à l'école, une bibliographie sélective, des règles de simplification de catalogage.

Dans la première partie, Isabelle Jan dresse un historique de la littérature enfantine et montre comment les produits de cette littérature sont liés aux courants idéologiques de leur époque. Elisabeth Gardaz présente la spécificité des contes à travers les âges, en dégageant l'apport de l'ethnologue d'une part et l'apport du folkloriste d'autre part. Claude Parmegiani décrit l'évolution de l'illustration dans les livres pour enfants, de Comenius à nos jours. Philippe Le Pape brosse un tableau de la bande dessinée française aujourd'hui. Jean-Noël Soumy propose des clés pour lire et analyser un livre documentaire. Enfin Jean Perrot dresse un bilan de l'édition française pour la jeunesse, dans lequel il montre comment les stratégies mises en œuvre par les différentes maisons d'édition se traduisent au niveau de la création littéraire.

La seconde partie ouvre sur une étude de l'Heure joyeuse, par Nic Van de Wiele, puis un historique des bibliothèques enfantines et de leurs missions dans le monde, par Geneviève Patte. A propos de la gestion et de l'utilisation des collections, Nic Van de Wiele pose des problèmes concrets de choix de livres, d'élimination, de taille et composition du fonds, et recense les différents moyens de mise en valeur du fonds. Plusieurs articles sur l'animation nous livrent : une typologie des différentes formes d'animation, une description de l'heure du conte autrefois à l'Heure joyeuse, une réflexion sur la conception et la mise en place d'expositions et sur l'apport de la micro-informatique. Enfin, dans un texte intitulé « rôles de la bibliothèque pour jeunes », Jean-Claude Stefani insiste sur la connaissance du terrain et bouscule certaines habitudes de fonctionnement par rapport au classement et à la signalisation. La troisième partie sur l'apprentissage de la lecture à l'école écrite par Jean Hébrard définit l'acte de lire et permet d'y voir clair parmi les différentes méthodes de lecture.

Ce guide n'a pas la sécheresse d'un manuel, les articles sont denses, bien écrits, par des auteurs non seulement spécialistes mais aussi passionnés; et celà donne envie d'aller plus loin. La lecture de ces articles théoriques doit bien sûr s'accompagner de la lecture des textes eux-mêmes, sans laquelle elle n'aurait pas de sens. Beaucoup de sujets ne sont pas abordés : la presse enfantine, la lecture de l'album, les adolescents dans les bibliothèques etc., ce qui obligera les lecteurs à chercher d'autres sources d'information.

Cet ouvrage s'adresse d'abord à ceux qui se préparent à travailler dans une bibliothèque pour enfants, mais aussi à un public plus large de parents, éducateurs, enseignants. Les bibliothécaires déjà en fonction y trouveront peu d'informations nouvelles, mais l'utiliseront comme ouvrage de référence.