Répertoire des sources d'information au service des collectivités locales

par Arlette Pailley-Katz

Intérieur et décentralisation (Ministère)

Dans le cadre de la décentralisation, le transfert des attributions de l'Etat aux collectivités locales suscite des besoins nouveaux dans le domaine de l'information. L'une des instances mises en place pour accompagner la décentralisation, - le comité des techniques municipales -, a pris l'initiative de faire recenser les sources documentaires utiles aux collectivités locales. Le Répertoire des sources d'information au service des collectivités locales, élaboré par la commission « Information » de ce comité est édité par la Documentation française dans la collection « Décentralisation » (série Techniques locales).

L'objet du répertoire se limite volontairement au recensement des sources documentaires nationales. Il s'articule en deux parties principales reprenant, chacune, vingt-quatre thèmes sélectionnés pour couvrir les domaines intéressant les collectivités locales. Citons, parmi les thèmes proposés par ordre alphabétique : l'action sociale, l'emploi, l'aménagement régional, les collectivités locales, les finances locales, la décentralisation, l'informatique, la télématique, le personnel communal, la fonction publique territoriale. le tourisme, les loisirs, les sports, la culture, les transports, la sécurité routière...

La première partie du document est consacrée aux sources d'information écrite et présente successivement. pour chacun des thèmes traités, les périodiques existants, les annuaires, d'autres publications utiles (tels que des rapports, guides ou répertoires...), et enfin les principaux éditeurs publiant dans le champ d'activités correspondant. Chaque document cité fait l'objet d'un signalement très détaillé qui donne, outre le titre, l'adresse et les conditions d'abonnement, les thèmes couverts par les publications ainsi qu'une brève analyse du contenu. Cette partie du répertoire recense au total 230 périodiques. 74 annuaires et fournit les coordonnées d'une cinquantaine d'éditeurs.

La deuxième partie reprend le même découpage thématique pour les banques de données. Elle est précédée d'un exposé bref et clair sur la typologie et la structure des systèmes documentaires informatisés intéressant les collectivités locales. Chacune des 35 banques de données citées donne lieu à une fiche descriptive dont le lecteur appréciera la précision (les coûts d'interrogation et le volume documentaire sont en effet datés).

Cette partie du répertoire est complétée par un tableau synthétique des thèmes couverts par les différentes banques de données et des serveurs qui y donnent accès.

Une dizaine de pages relatent ensuite, à titre d'illustration, l'expérience d'interrogation de banques de données mise en place à Saint-Malo en 1982 et 1983 : les études qui ont précédé le lancement de cette expérience, les problèmes liés à la pratique, le choix des matériels, celui des serveurs sont successivement évoqués et aboutissent à un rapide bilan critique.

Le répertoire regroupe en outre quelques informations sur les sources d'information et de documentation ainsi que les textes officiels portant création du comité des techniques municipales.

Un index alphabétique général complète utilement l'ouvrage. Il fournit. pour chaque document ou organisme répertorié, un numéro séquentiel renvoyant à la notice et une lettre d'identification permettant de connaître sa nature (périodique, banque de données, éditeur...).

Bien que limité aux sources documentaires nationales, le Répertoire des sources d'information au service des collectivités locales est susceptible d'apporter non seulement aux élus et fonctionnaires territoriaux. mais également à un plus large public concerné par les réalités de la décentralisation, un grand nombre d'informations. Cette première édition constitue un outil clair et détaillé, conçu dans un esprit pratique dont on peut espérer qu'il recevra les développements et mises à jour qu'il mérite.