La joie par les Livres et les groupes de lecture

Geneviève Patte

Les groupes de lecture se forment autour d'une bibliothèque publique. Ils réunissent, au niveau d'une région, d'une commune ou de plusieurs communes, des personnes en contact avec les enfants et les livres, qui se rencontrent régulièrement pour étudier et sélectionner les livres nouveaux.

Après deux ans de fonctionnement des groupes de lecture, il nous a semblé nécessaire de faire le point et de préciser le rôle de la Joie par les livres 2 par rapport aux bibliothèques publiques (bibliothèques centrales de prêt et bibliothèques municipales) travaillant avec les enfants, et plus spécialement son lien avec ces groupes de travail.

Rappelons que la Joie par les livres est un service public qui fournit une aide technique aux sections pour enfants, particulièrement à celles qui dépendent, à des titres divers, du Ministère de la culture et de l'environnement. Elle s'efforce de recueillir les informations sur tout ce qui les concerne ou peut les intéresser et elle participe à la formation initiale et permanente des bibliothécaires pour enfants.

Des groupes de lecture, pour quoi faire ?

Le choix des livres est au centre du travail des bibliothécaires et intéresse tous ceux qui s'occupent des enfants et des livres. Il est essentiel que cette tâche de sélection soit faite le plus consciemment possible. La bibliothèque s'adresse à une collectivité et doit s'appuyer pour ses choix sur un travail collectif. Les groupes de lecture devraient aider à la formation et au recyclage des bibliothécaires et leur donner les moyens de développer dans leur région une compétence spécifique au service des adultes s'adressant à eux : libraires, journalistes, enseignants, parents, animateurs, etc.

La bibliothèque publique, centre d'information.

Lieu de rencontre, donc, pour tous ceux qui s'intéressent au livre pour enfants, la bibliothèque est un lieu privilégié où s'informer; certaines bibliothèques publiques disposent, à côté d'ouvrages professionnels sur la littérature enfantine, la lecture et les bibliothèques pour enfants 3, d'une petite collection de livres pour enfants de qualité très diverse. Ainsi, les candidats bibliothécaires et toute personne intéressée par les livres pour enfants peuvent juger « sur pièces » et former leur jugement à partir de comparaisons.

La mise en place de groupes locaux 4 devrait permettre de développer dans toute bibliothèque publique d'une certaine importance ce genre de service, à l'exemple de ce qui se fait dans de nombreux pays et en particulier en Allemagne (cf. article d'Anne Marinet dans le Bulletin d'analyses de livres pour enfants n° 30, sur les « Lektorat » allemands).

Les groupes de lecture et La Joie par les Livres

Aux groupes de lecture qui travaillent avec elle, la Joie par les livres fournit :

a) une liste présélective de nouveautés, envoyée régulièrement aux bibliothécaires responsables d'un groupe 5. Ces listes donnent pour chacun des livres un premier avis de bibliothécaires de la Joie par les livres ; cet avis n'est qu'une suggestion qui doit être remise en question par les groupes de travail, mais il peut leur permettre de choisir parmi l'ensemble des titres signalés, ceux qu'ils souhaitent acquérir pour une étude plus approfondie.

L'utilisation de la liste reste très souple selon les besoins propres à chaque groupe. (Une liste du même genre, mais plus sélective, est adressée régulièrement aux libraires abonnés à la Revue des livres pour enfants, 4, rue de Louvois, 75002 Paris).

b) Des réunions plénières tous les deux mois, destinées d'une part à l'information des participants par la présentation des nouveautés, et d'autre part à la confrontation de leurs travaux d'analyse. Une partie de la journée est réservée à l'examen des ouvrages « non retenus » ou « rejetés » et à l'explication et à la discussion des raisons de ces rejets. En principe la municipalité prend en charge le déplacement des bibliothécaires pour ces réunions qui ont lieu à Paris. Ceci se fait couramment depuis 1964.

c) Une formation accessible aux responsables des groupes de lecture. Dans le cadre de leurs tâches de formation, la Joie par les livres et les Amis de la Joie par les livres organisent des stages ouverts en priorité aux participants des groupes de lecture. La prise en charge de ces stages doit être assurée par l'administration de tutelle des participants.

Les groupes de lecture et la documentation

La Joie par les livres est le Centre de documentation français du livre pour enfants. Ouvert à tous, il met à la disposition des visiteurs, non seulement l'ensemble de la production des livres pour enfants, un fonds d'ouvrages de référence et des dossiers de documentation sur tout ce qui concerne le livre, la lecture et les bibliothèques pour enfants, mais aussi des milliers d'analyses recueillies depuis plus de dix ans auprès des bibliothécaires et de tous ceux qui font un travail critique à partir de leur expérience quotidienne avec les enfants.

Le Centre de documentation ayant pour vocation de rassembler et de répercuter le maximum d'information, il est souhaitable qu'il puisse recevoir un double des notes de lecture émanant des différents groupes. Des analyses longues ne sont pas toujours nécessaires ; c'est un travail qui prend du temps, mais qui permet dans bien des cas de préciser son jugement en dépassant la simple impression. Par ailleurs, une opinion est toujours personnelle, c'est pourquoi il est demandé que les analyses soient signées. La signature d'un groupe est déjà une indication d'origine, mais il est rare que les opinions s'harmonisent à tel point qu'une analyse collective soit possible sans que soit sacrifiée la richesse des différences individuelles.

Les groupes de lecture et les publications de La Joie par les Livres

Les publications de la Joie par les livres s'appuient largement sur le travail fait dans les bibliothèques, soit pour les fiches détachables publiées dans la Revue des livres pour enfants, soit pour sa rubrique de nouveautés et la sélection annuelle publiée dans chaque numéro de Noël. Cependant, il est évident qu'il n'est pas possible de faire apparaître la masse des critiques envoyées par toutes les bibliothèques de France ; il y a aussi un problème de délai : les analyses parviennent souvent au Centre avec trop de retard par rapport à la publication des livres pour qu'on puisse en tenir compte pour une information suivant de près l'actualité. Seule la rubrique « pour ou contre » échappe dans une certaine mesure à ces impératifs.

Ceci dit, la Joie par les livres prend la responsabilité de ses choix, comme n'importe quelle revue critique.

Certains groupes de lecture informent régulièrement de leurs travaux les journalistes locaux, d'autres publient des bulletins multigraphiés qu'ils diffusent gratuitement à leur public. 6

D'une façon générale, il est apparu que la plupart des groupes avaient quelques difficultés à étudier l'ensemble des titres. Différentes solutions ont été tentées; une première conclusion serait qu'il vaut peut-être mieux essayer de suivre l'actualité du livre pour enfants en se limitant, de façon momentanée, à une ou plusieurs spécialités. Non qu'il soit question de s'enfermer dans l'étude de tel ou tel type d'ouvrages. Mais il est plus efficace, pour acquérir une compétence, de concentrer pendant un temps ses analyses sur un type d'ouvrages ou un thème. Cette spécialisation permet d'associer au travail de sélection, des scientifiques, des historiens et autres spécialistes. Ce travail de sélection relève de la compétence spécifique des bibliothécaires, à savoir : choisir pour tous les publics, indépendamment des critères commerciaux et au-delà des critères strictement scolaires. Il est important en effet que les bibliothécaires se définissent clairement pour qu'une collaboration soit fructueuse avec tous ceux qui font appel à eux. Il s'agit d'une tâche professionnelle, à périodicité régulière, qui doit être accomplie sur le temps de travail, avec l'aide financière et morale des pouvoirs publics (ordre de mission et frais de déplacement).

  1. (retour)↑  Ce texte fait également l'objet d'une publication dans le mensuel Lecture et bibliothèques, août 1977.
  2. (retour)↑  Ce texte fait également l'objet d'une publication dans le mensuel Lecture et bibliothèques, août 1977.
  3. (retour)↑  La Joie par les livres, fondée en 1965 par une association privée, est, depuis 1972, rattachée administrativement, dans sa totalité (Bibliothèque de Clamart, Centre de documentation, publications), à l'École nationale supérieure de bibliothécaires, Secrétariat d'État aux universités.
  4. (retour)↑  Cf. listes bibliographiques mises à jour chaque année à l'intention des candidats au Certificat d'aptitude aux fonctions de bibliothécaire.
  5. (retour)↑  Selon les cas, ces groupes se situent à l'échelon de la région, du département ou de la ville. En général, la région pose trop de problèmes pour le déplacement des personnes et la circulation des ouvrages.
  6. (retour)↑  Pour de multiples raisons il est souhaitable que les responsables de groupes soient bibliothécaires, même si ces groupes sont largement ouverts à tous ceux qui s'intéressent, professionnellement ou non, au livre et à la lecture.
  7. (retour)↑  Pour toutes les questions qui concernent les groupes de lecture régionaux, écrire à Jacqueline Michaud, La Joie par les livres, 4, rue de Louvois, 75002 Paris.