IFLA : cérémonie de clôture


La cérémonie de clôture du congrès de l’IFLA, jeudi 21 août, fut l’occasion de célébrer et remercier.

La présidente de l’IFLA et les principaux responsables de la fédération remirent ainsi le prix du meilleur responsable de la communication d’une entité IFLA (à Raphaëlle Bats, pour la section Library Research and Theory) et du meilleur poster IFLA 2014 (à l’ALIA, l’association des bibliothécaires australiens), décernèrent un « Scroll of Appreciation » au Comité national d’organisation d’IFLA 2014 et à Réjean Savard (EBSI, Montréal) pour ses « services distingués » à l’IFLA et au multilinguisme, remirent la médaille de l’IFLA à Pascal Sanz (CFIBD), à Peter Lor (université de Pretoria), à la BnF et à Jesus Lau (université Veracruzana, Mexico) et un « Honorary Fellow », la plus haute distinction, à Alex Byrne, président de l’IFLA de 2005 à 2007. L’importance de la Déclaration de Lyon fut rappelée par Bruno Racine (BnF) et Georges Képénékian (Ville de Lyon).

Les remerciements tombèrent en pluie abondante sur les volontaires, sur l’équipe projet, sur les traducteurs et les multiples responsables des multiples activités qui se déroulèrent lors du congrès : 3991 participants, 296 volontaires, 227 réunions et sessions, 225 posters exposés, 23118 tweets…

La présidente, Sinikka Sipilä, annonça qu’après Le Cap (congrès 2015), c’était la ville de Colombus (Ohio) qui avait été choisie pour le congrès 2016.

Un congrès 2014 très réussi de l’avis des participants, auquel le beau temps, les terrasses ensoleillées, la gastronomie lyonnaise, la qualité de l’accueil et de l’organisation, les films des frères Lumière, la soirée dansante apportèrent la très appréciée « French Touch ».

Ajouter un commentaire