La crise du français

notre langue maternelle à l'école

Charles Bally

Dans cet ouvrage publié une première fois en 1930 chez Delachaux et Niestlé, le linguiste suisse Charles Bally (1865-1947) saisit le débat en cours sur la « crise » de la langue pour exposer sa conception de la langue maternelle et des mécanismes de son acquisition par l’enfant. Les solutions novatrices qu’il avance demeurent d’actualité pour la didactique des langues. L’avant-propos et la postface resituent La crise du français dans la réflexion linguistique, pédagogique et culturelle depuis la seconde moitié du XIXe siècle.