entête
entête

CiDE’20 : appel à communication

Organisé par l’Enssib (en partenariat avec plusieurs équipes de recherche) les 23, 24 et 25 novembre prochains, la vingtième édition du Colloque international sur le document numérique (CiDE’20) sera notamment l’occasion de réinterroger les notions du « document ».

Un appel à communication a été lancé. Les propositions sont attendues avant le 12 juin 2017. Elles doivent être rédigées sous forme d’article (en français ou en anglais) d’une longueur maximale de 30 000 caractères (espaces compris).

Retrouvez toutes les informations en consultant l’appel à communication.

Mois des tout-petits à Troyes

Du 1er avril au 18 mai 2017, la médiathèque de Troyes Champagne Métropole (MTCM) organise dans les bibliothèques et médiathèques de l’agglomération troyenne le « Mois des tout-petits », proposant un large programme à destination des bambins.

Une quarantaine d’animations gratuites (spectacles, lectures, ateliers, etc.) seront organisées pour les tout-petits (de 0 à 5 ans) et leurs  parents : ateliers, cinéma, myriade de contes et de jeux, rencontres, spectacles, etc. 

ABF : une bibliothèque est un équipement de proximité

En 2016, l’ABF appelait « à la responsabilité alors que des projets de fermeture de bibliothèques s’annonçaient ». Dans un communiqué, l’association vient de nouveau de faire appel « à l’esprit de responsabilité des décideurs pour ne pas sacrifier un service public essentiel ». Elle a notamment indiqué que :

  • « diminuer les effectifs c’est réduire les services rendus à la population ;
  • diminuer les horaires d’ouverture, augmenter les tarifs d’inscription ou introduire une tarification, c’est écarter des publics, c’est restreindre l’utilisation de lieux publics essentiels à toute la population en particulier les publics jeunes et les publics défavorisés ;
  • supprimer des lieux d’accueil du public ne peut se faire que si le maillage du territoire demeure satisfaisant et n’écarte aucune population, notamment celle qui est la moins mobile (enfants, public familial, personnes âgées, publics éloignés de la lecture) ».

L’Association des bibliothécaires de France a également salué « les mobilisations citoyennes qui se manifestent régulièrement à l’occasion de projets de fermeture ».

Un Hackathon dédié à la jeunesse à Roubaix

Le week-end des 1er et 2 avril prochains, la médiathèque de la Grand-Plage de Roubaix organise une grande compétition informatique intitulée « Scratch Attaque ».

Ouverte à une quarantaine de jeunes âgés de 10 à 15 ans, cette manifestation « lance un défi simple aux participants : travailler en équipe pour concevoir et créer, le temps d’un week-end, un jeu avec le logiciel Scratch sur lequel la médiathèque organise depuis un an des ateliers d’initiation ». Développé par un groupe de recherche du Massachusetts Institute of Technology (MIT), Scratch est « un nouveau langage de programmation adapté à la création d’histoires interactives ».

Cette manifestation s’inscrit pleinement dans l’action de la médiathèque en faveur de « l’appropriation par ses usagers des technologies numériques ». Les créations seront par la suite proposées  à un jury de professionnels du numérique.

Une exposition sur l’histoire de l’INHA

La bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) vient de s’installer au sein de la salle Labrouste du site Richelieu de la BnF. À cette occasion, l’institut propose jusqu’au 1er avril l’exposition « Une bibliothèque pour l’histoire de l’art ».

Cette exposition entraîne « le visiteur dans les épisodes successifs de la construction des collections de la bibliothèque de l’INHA, créée par le couturier et collectionneur Jacques Doucet ». L’établissement rassemble aujourd’hui un fonds unique, notamment constitué d’archives, de manuscrits, de photos et d’œuvres d’art.

Des bourses pour participer au congrès de l’IFLA

Le Cfibd (Comité français international bibliothèques et documentation) propose cette année encore un programme d’attribution de bourses (destiné aux professionnels français et francophones) afin de participer au congrès de l’IFLA à Wrocław (Pologne), du 19 au 25 août prochains.

12 bourses sont disponibles pour les professionnels français, dont quatre cofinancées par la BPI et deux par l’ABF. La date limite de dépôt des dossiers est le 31 mars 2017.

Retrouvez l’ensemble des modalités sur le site web du Cfibd.

Une soirée laser game au SCD de Limoges

Une session de laser game s’est tenue le 17 février dernier à la bibliothèque de droit et sciences économiques du SCD de l’université de Limoges. Cet événement venait récompenser la promotion d’étudiants ayant le plus répondu à l’enquête de satisfaction Libqual réalisée par le SCD à l’automne dernier. Une première en France !

Pilotant le projet, le SCD a travaillé en collaboration avec différents services de l'université pour mettre en place cet événement exceptionnel de par sa nature et le lieu où il prenait place. Plus d’une centaine d’étudiants de la promotion gagnante étaient présents pour participer à cette soirée (articulée autour de groupes de joueurs de 20 personnes) qui fut un vrai succès.

Lancement de la collecte « Bibliothèques et Agenda 2030 »

En 2016, la France a signé au sein des Nations unies son engagement envers l’Agenda 2030 qui comporte 17 objectifs de développement durable (parmi lesquels la santé, l’éducation, l’emploi, la justice, l’égalité, etc.).

Le groupe Advocacy/Agenda 2030 de l’ABF vient de lancer une collecte de témoignages afin de recenser des actions menées par des bibliothèques (municipales, universitaires, nationales) ou des centres de documentation (spécialisés, de recherche, etc.) participant à la réalisation des objectifs de cet agenda.

Cette collecte permettra d’éditer une brochure et d’alimenter un site web mettant en valeur « l’action des bibliothèques à la fois sur leurs territoires et sur le plan du développement durable ». 

Un cabaret poétique à la bibliothèque Saint-Exupéry de Toulouse

La bibliothèque Saint-Exupéry de Toulouse accueille une nouvelle fois cette année le Cabaret Poétique de l’association Partage Faourette (luttant contre toutes les logiques d’exclusion et affirmant le droit à l’expression de toutes les communautés). Cet événement libre et gratuit est organisé en lien avec le 19e Printemps des Poètes qui s’articule cette année autour de la thématique «  Afrique(s)  ».

Ce vendredi 17 mars à 18 h 30, l’établissement deviendra « la scène d’un cabaret poétique (…) construit autour de mots (lus, chantés, déclamés…) » qui sont l’expression de tous, professionnels, amateurs et bénévoles. Revendiquant l’esprit de convivialité au centre de la culture, ce Cabaret Poétique « se veut être le reflet de la création et de la langue plurielle du quartier ». 

Les Rencontres de Gallica : la salle Labrouste

Organisée par la BnF, la prochaine rencontre Gallica sera dédiée à la salle Labrouste, venant récemment de rouvrir ses portes après une période de rénovation. Ancienne salle de lecture des imprimés de la Bibliothèque nationale, celle-ci est « représentée dans Gallica par des centaines de plans reproduits et légendés grâce à un important travail de numérisation et de recherche ».

Cette rencontre reviendra notamment sur le travail de « deux acteurs essentiels de la réorganisation que connaît la Bibliothèque sous le Second Empire : Henri Labrouste et Jules-Antoine Taschereau ». Elle aura lieu en présence de Marc Le Cœur (historien de l'art – Ecole spéciale d'architecture de Paris) et Marie Galvez (archiviste paléographe, conservateur à la BnF).

Rendez-vous à la BnF (site François Mitterrand) mardi 21 mars 2017 de 17h30 à 18h30.

Un café des langues à la BU droit de Limoges

La bibliothèque universitaire de la faculté de droit et de sciences économiques de l’université de Limoges vient de mettre en place un « café des langues », afin que chacun puisse « pratiquer une ou plusieurs langues étrangères », tout en faisant découvrir sa culture autour d’un moment convivial.

Ouvert à tous (étudiants, personnels, publics extérieurs), ce café polyglotte a lieu tous les jeudis de 13h à 13h30.

Des ambassadeurs culturels dans les bibliothèques de Nancy

Afin d’améliorer leur visibilité auprès des habitants, les bibliothèques municipales de la ville de Nancy viennent de mettre en place « une équipe de 16 ambassadeurs culturels, chargés de promouvoir les activités et les services des bibliothèques auprès de leur entourage amical, familial ou professionnel ».

Choisis de manière « à représenter la diversité du public » : hommes, femmes, jeunes, actifs, retraités, etc., les ambassadeurs suivront « une visite approfondie des bibliothèques, et recevront des fiches détaillant les collections et les services de chaque établissement, ainsi que les supports de communication habituels du réseau (plaquettes de présentation, programme culturel) ». En contrepartie, ils bénéficieront notamment d’un abonnement gratuit d’un an aux bibliothèques de la ville pour eux-mêmes et une personne de leur choix.

Création d’un diplôme universitaire francophone en SIB en Afrique et au Moyen-Orient

La BnF, la Bibliotheca Alexandrina, l’Université Senghor, l’Enssib et l’Association des Amis des Bibliotheca Alexandrina en France viennent de signer « un protocole d’accord pour la création d’un Diplôme Universitaire en Sciences de l’Information et des Bibliothèques (DUSIB) ».

Ce Master 1 sera accrédité par l’Université Senghor d’Alexandrie (université internationale de langue française au service du développement africain) et l’Enssib. S’adressant à des personnes francophones en Afrique et au Moyen-Orient, il sera délivré « à l’issue d’une formation à distance d’un an via une plateforme et des visioconférences ».

Les inscriptions ouvriront au printemps 2017, la sélection se faisant sur dossier et comprenant un test en langue française. La première promotion accueillera une vingtaine d’élèves de février à décembre 2018.

Nouvelle session VAE pour le titre d’auxiliaire de bibliothèque de l’ABF

L’Association des bibliothécaires de France a depuis toujours la « préoccupation de la qualification professionnelle des personnels de bibliothèque ». L’ABF a concrétisé cette volonté en mettant en place une formation, sanctionnée par le titre d’auxiliaire de bibliothèque (niveau 5). Depuis 2006, ce titre est également accessible par un dispositif de validation des acquis de l’expérience (VAE).

La session VAE 2017 concernant ce titre d’auxiliaire de bibliothèque est ouverte. Il est possible d’envoyer les dossiers jusqu’au 17 avril 2017 (le cachet de la poste faisant foi).

Retrouvez le dossier et davantage d’informations sur le site de l’ABF.

Rapport IGB : numérique et ressources documentaires en SHS

Le nouveau rapport de l’IGB intitulé « les enjeux du numérique concernant les ressources documentaires en SHS » étudie l’évolution des dépenses documentaires en sciences humaines et sociales dans les bibliothèques universitaires entre 2007 et 2015.

Analysant les « évolutions des métiers de chercheur en SHS et de bibliothécaire, qui rendent la transformation numérique des ressources documentaires inéluctables », cette étude met notamment en lumière les facteurs favorisant la transformation numérique des ressources documentaires en SHS, mais aussi les freins à cette transformation.

Voici quelques recommandations proposées dans ce rapport :

  • améliorer la visibilité et la lisibilité de l’offre documentaire numérique, qu’elle soit commerciale ou en libre accès ;
  • mutualiser les dispositifs et les services au sein de la communauté de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
  • inciter les bibliothèques universitaires à repenser leur politique documentaire.

Nouvelle évaluation du dispositif PNB

Le ministère de la Culture et de la Communication a récemment mis en ligne une deuxième évaluation de « l’activité de prêt de livres numériques des bibliothèques publiques ayant acquis des licences proposées par les éditeurs sur le portail PNB (Prêt numérique en bibliothèque) ».

Elaborée avec Dilicom (opérateur du portail PNB), cette évaluation a été réalisée « grâce au travail d'un groupe de suivi réunissant les signataires des Douze recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques ». Trois chiffres clés sont notamment à souligner :

  • 117 bibliothèques et 48 librairies sont raccordées à PNB ;
  • 134 683 titres sont proposés aux collectivités ;
  • 210 555 prêts ont été réalisés entre janvier et décembre 2016.

Secteur du livre : chiffres clés 2015-2016

L’Observatoire de l’économie du livre du Service du livre et de la lecture (SLL), rattaché au ministère de la Culture et de la Communication, a publié les chiffrés clés 2015-2016 du secteur du livre.

En 2016, 77 986 titres ont été édités (contre 76 287 en 2015, +2,2 %) et 756 360 livres imprimés (contre 728 400 en 2015, +3,8 %) ainsi que 225 810 e-books (contre 178 960 en 2015, + 26 %) étaient disponibles. 436,7 millions d’exemplaires (livres imprimés, numériques et audio) ont été vendus en 2015 (+ 3,5 %) et 53 % de la population a acheté au moins un livre.

Au niveau des pratiques de lecture (livres imprimés), 89 % des personnes âgées de 15 ans et plus ont lu au moins 1 livre, 25 % de 1 à 4 livres, 40 % de 5 à 19 livres et 25 % plus de 20 livres. Pour les livres numériques, 21 % de la population avait déjà, début mars 2017, lu un titre et 7 % des personnes interrogées envisageaient de le faire.

Concernant les bibliothèques, 279,4 millions de prêts (+ 5 %) ont été réalisés dans les bibliothèques municipales en 2015 et 10,4 millions (– 4 %) dans les bibliothèques universitaires. Enfin, les BM ont acquis 8,22 millions de volumes (+ 5 %) et les BU 0,875 million (– 4 %).

Livre Paris 2017 ouvre ses portes

Du 24 au 27 mars se tient la 37e édition du salon Livre Paris (Porte de Versailles), le plus grand événement généraliste dédié au livre en France.

Au programme de ces quatre jours : rencontres, conférences, animations, etc. L'accès au salon est gratuit pour les moins de 18 ans. Retrouvez plus d’informations sur le site web de l’événement.

Atelier d’éloquence à la Bu de droit de Limoges

La faculté de droit et sciences économiques et le SCD de l’université de Limoges, en partenariat avec l’association Eloquentia, organisent un atelier-jeu d’éloquence ce jeudi 23 mars, de 18h à 19h, dans l’espace recherche de la bibliothèque universitaire de droit et sciences économiques.

Trois activités principales seront au programme :

  • « bâton de confiance » : jeu visant la prise de parole en public ;
  • interview de presse : le public pose des questions sur un sujet donné à une personne qui doit répondre le plus rapidement possible, tout en respectant le fil conducteur de ses opinions ;
  • « attaque-moi, défends-moi si tu peux » : mise en scène du procès (procureur général contre avocat de la défense) d’un étudiant de médecine qui « squatte à la BU ».

En 2017, les Français continuent de lire !

En 2015, Vincent Monadé (président du Centre national du livre) a confié à l’institut Ipsos la création d’un baromètre bisannuel ayant pour objectif de « suivre l’évolution des pratiques et des perceptions de lecture des Français vis-à-vis du livre et de la lecture ».

Le CNL vient de publier les résultats 2017 de cette enquête intitulée « Les Français et la lecture ». Elle souligne notamment que :

  • les Français sont toujours autant lecteurs, voire plus qu’en 2015 : ils lisent plus de livres papier, la lecture numérique étant en nette progression (notamment chez les femmes) ;
  • les circonstances de lectures se diversifient : les Français lisent toujours autant à domicile, mais aussi plus en dehors de chez eux, notamment dans les transports en commun ;
  • les achats de livres d’occasion et la vente en ligne augmentent sensiblement, au détriment de la librairie ;
  • les français reconnaissent de nombreux bénéfices à la lecture : l’approfondissement des connaissances et le plaisir restent les premières motivations, la lecture leur permettant aussi de s’évader ou de mieux comprendre le monde qui les entoure.

Réserve parlementaire et bibliothèques

En 2016, les députés ont distribué 52 % des 81,86 millions d’euros de la réserve parlementaire à des associations et 48 % à des collectivités locales.  Comme chaque année, une partie de cette réserve parlementaire a été reversée aux bibliothèques. Les sommes attribuées viennent « appuyer des projets très divers, de la construction d’un nouvel établissement à l’acquisition de collections en passant par les travaux d’accessibilité ou l’achat de mobilier ».

En 2016, les deux plus importantes dépenses en faveur de la lecture publique concernent  l’aménagement du bâtiment de la médiathèque et des associations au Perreux-sur-Marne (200 000 euros attribués par Gilles Carrez) et la réinformatisation des bibliothèques de Courbevoie (106 763 euros alloués par Jacques Kossowski). L’ONG Bibliothèques sans frontières s’est vu attribuer 50 000 euros par la présidence de l’Assemblée nationale et 20 000 euros par le député Jean-Marc Germain.

Un nouveau bureau pour l’IABD

Le nouveau bureau de l’IABD a été élu en février dernier. Il se compose ainsi :

  • président : Claire Brossard (ADBS) ;
  • vice-présidents : Fabrice Boyer (ABF), Xavier Coutau (ADBDP), Céline Guyon (AAF), Sébastien Gaudelus (AIBM-France), Franck Hurinville (CFI-bd) ;
  • secrétaire : Jean-Philippe Legois (RN2A) ;
  • trésorier : Michel Noguier (Interdoc).

Images en bibliothèques (association pour le cinéma en médiathèque) et RN2A (réseau national d’actions des archivistes) ont également  rejoint l’interassocation.

63e congrès de l’ABF : demandez le programme !

Le prochain congrès de l’ABF, qui se déroulera du 15 au 17 juin 2017 à Paris (Porte de Versailles), aura pour thème « Bibliothèques : inégalités territoriales et égalité des chances ». Les conférences s’articuleront autour de trois thèmes principaux :

  • Quels aménagements des territoires ?
  • L’égalité, pour qui ? Par qui ?
  • Quelles actions pour favoriser l’égalité ?

Le programme complet (conférences, débats, rencontres, visites, etc.) est à découvrir sur le site de l’ABF, tout comme le formulaire d’inscription (à retourner avant le  5 juin).

Appel pour la création d'un label « bibliothèque handi-accueillante »

Rendre la bibliothèque « accueillante et facile d’usage pour les personnes handicapées est un chantier ambitieux qui doit s’inscrire dans une démarche globale ».

Tosca consultants, cabinet de conseil en systèmes d’information pour les bibliothèques et les centres de documentation, lance un appel afin de mettre en place un label « bibliothèque handi-accueillante » pour accélérer la mise en accessibilité des bibliothèques. Cette labellisation permettrait « la reconnaissance des efforts consentis par une collectivité, une école ou une université, tout en garantissant l’inscription de la question du handicap dans une réelle démarche d’inclusion ».

Paru dans le dernier numéro du BBF : Public empêchés : lever les obstacles, l’article de Marc Maisonneuve et Philippe Lenepveu « Accessibilité numérique : des portails accessibles, des bibliothèques handi-accueillantes », appelle à la création de ce label « bibliothèque handi-accueillante ».

Deux Ideas Box à Marseille

La ville de Marseille, en collaboration avec l’Association culturelle d’espaces lecture et d’écriture en Méditerranée (ACELEM), a mis en place depuis le début du mois de mars deux Ideas Box afin « d’aller à la rencontre des publics éloignés de la lecture ».

Pour « développer la médiation territoriale de lecture publique », la première Ideas Box sera « déployée ponctuellement dans tout quartier de la ville qui ne dispose pas d’une bibliothèque ou d’un espace de lecture ouvert à tous, grâce aux bibliothécaires municipaux ». Elle sera également mise à disposition lors d’événements littéraires et installée au sein de centres sociaux. La deuxième Ideas Box sera « déployée régulièrement dans les 3e, 10e, 13e, 14e et 15e arrondissements, en partenariat avec des centres sociaux et des associations ».

Un fonds spécialisé en photographie à la médiathèque Edmond-Rostand

Après plusieurs mois de travaux de mise aux normes, la médiathèque Edmond-Rostand (17e arrondissement de Paris) vient de rouvrir ses portes.

Les bibliothécaires ont profité de cette période de rénovation pour réorganiser les espaces de l’établissement afin « d’accueillir le fonds spécialisé en photographie de la bibliothèque Château-d’Eau » fermée en juillet 2016.  Le devenir de cette « collection unique de 3 500 documents » était « apparu comme l’une des principales inquiétudes des professionnels parisiens » lors de la fermeture de cette bibliothèque.

La médiathèque Edmond-Rostand réservera désormais une place importante à la photographie dans son programme culturel.

Gallicadabra : une application de la BnF pour les jeunes lecteurs

Souhaitant « faire découvrir la richesse de ses collections aux enfants », la BnF vient de lancer l’application gratuite Gallicadabra.

Gallicadabra propose une sélection de titres qui pour la plupart ne sont plus édités, mais qui ont été « choisis pour leur importance au sein du patrimoine littéraire pour la jeunesse et la qualité de leurs illustrations ». L’application intègre notamment 30 histoires à lire portant sur le thème des animaux. Offrant « une interface adaptée aux enfants ainsi qu’une fonctionnalité de lecture audio », Gallicadabra présente chaque histoire avec un texte de présentation la replaçant « dans son contexte d’écriture et d’édition ». Parents et enfants pourront aussi consulter des images d’animaux provenant des collections iconographiques de la BnF.

Gallicadabra est téléchargeable sur l’App Store.

Réouverture de la bibliothèque de l’École des chartes

Installée depuis 1897 sur le site de la Sorbonne, à Paris, la bibliothèque de l’École nationale des chartes était fermée depuis le 14 octobre 2016. Elle vient de rouvrir ses portes au cœur du site Richelieu, au 12 rue des Petits-Champs (2e arrondissement), quelques semaines après l’inauguration des espaces rénovés du site, le 11 janvier dernier. Ce déménagement fait notamment suite à l’installation en 2014 de l’École nationale des chartes au 65, rue Richelieu.

La bibliothèque se déploie dorénavant sur quatre niveaux : « deux étages inférieurs entièrement repensés et structurés et deux étages supérieurs ayant conservés leur dimension patrimoniale ».

Elle est ouverte aux chartistes, aux étudiants (à partir du niveau master) et aux chercheurs en sciences humaines et sociales (ainsi qu’aux personne munis d’une autorisation spéciale) et a conservé ses horaires d’ouverture habituels : de 9 h à 19 h du lundi au vendredi et de 9 h 30 à 18 h les samedis.

Un kit patrimoine

Le Centre du livre et de la lecture (CLL) en Poitou-Charentes met à la disposition des bibliothèques un kit qui présente « les clefs du patrimoine écrit ».

L’objectif de ce coffret est de créer une « passerelle entre les documents patrimoniaux et les établissements de lecture publique », ainsi que faire découvrir au grand public ces « trésors historiques provenant des fonds patrimoniaux locaux ».  Le kit est composé :

  • d’une clé USB avec 101 livres numériques au format ePub et 33 fichiers en version audio ;
  • d’un livre de présentation de chaque document indiquant la localisation de l’ouvrage original ;
  • d’un livret pédagogique permettant aux bibliothèques d’organiser des ateliers de médiation autour de cette collection.

Pages