entête
entête

Une démarche pour favoriser la cohésion sociale à la Bibliothèque de Toulouse

En lien avec le contrat de ville 2015-2020, la bibliothèque de Toulouse a conclu un partenariat avec les collèges Raymond-Badiou et Bellefontaine ainsi que le lycée Rive-Gauche, afin de favoriser « la cohésion sociale et le développement culturel en direction des adolescents pour l’année scolaire 2016-2017 ».

Cet engagement se décline en plusieurs projets : formation de délégués et mise en place du « Défi rebelles » (ateliers théâtre ou slam) avec les collèges Raymond-Badiou et Bellefontaine, sensibilisation des lycéens au cinéma documentaire avec le lycée Rive-Gauche.

Opération « Bosse tes exams ! » à Troyes

Depuis samedi 18 février dernier et jusqu’au samedi 8 juillet, la médiathèque de Troyes Champagne Métropole (MTCM) a ouvert le dispositif « Bosse tes exams ! ».

Existant depuis trois ans sous l’intitulé « Bosse ton bac ! », ce service permettait aux lycéens en terminales générales de « réviser dans des conditions optimales avec mise à disposition de multiples ressources documentaires, espaces dédiés et cours de méthodologie. « Bosse ton bac ! » a rencontré un fort succès : en 2016, 250 lycéens ont, chaque jour, participé à l’opération qui durait alors une semaine.

La MTCM a cette année fait évoluer le dispositif en l’ouvrant aux filières techniques et en mettant en place un nouveau système de révision, davantage personnalisé. « Bosse tes  exams ! » permettra donc aux élèves en CAP, BEP, bacs professionnel, technologique et général de bénéficier d’un accompagnement tutoré (par les élèves en master 1 et 2 de SUPINFO) dans les matières scientifiques, en anglais et pour les oraux. 

Un nouveau fonds d’archives à la BnF

Le département des Arts du spectacle de la BnF a récemment accueilli les archives de la comédienne Catherine Sellers, décédée en 2014.

Constitué de « lettres, de tapuscrits de pièces annotés, de photographies, de documents audiovisuels, de coupures de presse et de programmes », ce fonds porte sur la carrière de la comédienne et sur celle de son mari, le comédien Pierre Tabard.

La collection dévoile notamment la correspondance entretenue entre Catherine Sellers et Albert Camus, dont elle fut la compagne et l’interprète.

Explorer 10 bibliothèques mythiques à la BnF

Du 16 mai au 13 août 2017, la BnF accueillera l’exposition virtuelle « La bibliothèque, la nuit ».

Celle-ci propose aux visiteurs une immersion en 3D au sein de dix « bibliothèques mythiques, réelles ou imaginaires, parmi lesquelles la Bibliothèque d’Alexandrie, en Egypte, la Bibliothèque Sainte-Geneviève à Paris, la Bibliothèque du Congrès à Washington, aux Etats-Unis ou encore la Bibliothèque du Nautilus, d’après Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne ».

Conçue à l’origine pour les 10 ans de la Grande Bibliothèque de Montréal, cette exposition y avait été présentée jusqu’en août 2016.

Evolution des horaires de la bibliothèque francophone multimédia de Limoges

Dès le 6 mars, les horaires de la bibliothèque francophone multimédia de Limoges vont évoluer.

Afin de capter de nouveaux publics, l’établissement va en effet passer de 35 heures d’ouverture hebdomadaire à 48 heures (10h-18h du lundi au samedi). Les cinq annexes fonctionneront elles « sur trois formats horaires selon les jours et les implantations ».

Réaction de Carel à la reconnaissance d’un droit de prêt numérique

Suite à la décision de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), Réseau Carel s’est, dans un communiqué,  réjoui de  « la reconnaissance par une haute instance juridique d’un droit de prêt numérique garantissant sur le principe un droit pour les bibliothèques d’acquérir et prêter tous les titres numériques disponibles ». Réseau Carel salue également le fait que l’arrêt reconnaisse « aux auteurs le droit de recevoir une juste rétribution dans le processus ».

Cette décision de la CJUE rejoint « le combat que Réseau Carel a soutenu, avec l’IABD (signataire du London manifesto) et avec Eblida (promoteur de la campagne « The right to e-read »), deux associations dont Réseau Carel est membre ».

Strasbourg : Une borne pour télécharger des ebooks

La médiathèque André-Malraux de Strasbourg propose à ses usagers, depuis cet été, une borne de téléchargement de livres numériques. Intitulé « L@pplibooks », ce dispositif met à disposition 220 romans en français et 80 en anglais ou en allemand, téléchargeables sur tablette, liseuse, smartphone ou ordinateur.

L’établissement sert de pilote en France pour ce service, qui est développé « en partenariat avec la société allemande Divibib et le libraire numérique Biblioteca/rue des écoles ».

Cyclo-biblio 2017

Chaque année, Cyclo-biblio réunit, au sein d’une conférence itinérante et au fil de visites de bibliothèques et d’échanges », une cinquantaine de bibliothécaires venus du monde entier. Cyclo-biblio, c’est aussi une « campagne de plaidoyer visant à mieux faire connaître les services des bibliothèques ».

La 4e édition de l’événement aura lieu du 18 au 24 juin prochains et partira de Genève. L’édition 2017 proposera aux bibliothécaires une randonnée à vélo de 300 kilomètres autour du lac Léman, avec des étapes à Nyon, Lausanne, Saint-Maurice et Thonon.

Mise en ligne de data.persee.fr

Réunissant l’université de Lyon, le CNRS et l’ENS de Lyon, Persée gère « depuis plus de 10 ans le portail du même nom regroupant des milliers de publications scientifiques accessibles librement et gratuitement et comptabilisant 30 millions de visites annuelles ».

Afin d’affirmer « sa position d’acteur de la dynamique nationale d’ouverture des données », Persée vient d’ouvrir un triplestore, intitulé data.persee.fr. Ce service entend « répondre aux besoins de constitution de corpus complexes, de fouille de textes dans un environnement de données liées ». Les données au format RDF reprennent les métadonnées créées par Persée autour de ses collections : articles, auteurs, illustrations, etc., mais aussi les données élaborées avec ses partenaires, ainsi que des données collectées.

Data.persee.fr permet notamment d’extraire :

  • ses propres bibliographies thématiques ou liées à un auteur ;
  • les informations concernant un site archéologique ;
  • l’ensemble des illustrations d’une collection en particulier ou d’un photographe précis.

Accès au corps des conservateurs des bibliothèques pour les titulaires d'un doctorat

Le décret du 7 février 2017 lié à la création d’un « concours externe spécial ouvert aux titulaires d’un doctorat pour l’accès au corps des conservateurs des bibliothèques » vient d’être publié au JO du 9 février 2017.

Consultez le décret sur legifrance.gouv.

Un guide juridique concernant l’ouverture des données de la recherche

Résultant d’un travail « coordonné de plusieurs juristes de l’enseignement supérieur et de la recherche », un guide détaillant « les dispositions juridiques à considérer dans le cadre de l’ouverture des données de la recherche » vient d’être publié.  

Ce document a pour objectif de fournir aux chercheurs « les éléments clés qu’il faut prendre en compte pour décider d’une ouverture des données de la recherche, quel que soit le type de recherche mise en œuvre, de façon à respecter les  nouvelles dispositions juridiques dans le domaine ». 

Issu des réflexions d’un groupe de travail inter-organismes (CIRAD, INRA, INSERM, IRSTEA, UT1),  ce guide « ne prétend pas à l’exhaustivité », ni à se « substituer aux politiques d’établissements, au respect des dispositions législatives ou réglementaires et au respect de la jurisprudence applicable en la matière », et est fourni uniquement à titre d’information.

Un livre blanc de l'enseignement supérieur et de la recherche

La loi Enseignement supérieur et Recherche du 22 juillet 2013 a « conduit à la préparation d'une Stratégie nationale de l'enseignement supérieur (StraNES) et d'une Stratégie nationale de la recherche (SNR) ».

Cette loi prévoit également la constitution d’un livre blanc de l'enseignement supérieur et de la recherche. Ce document a récemment été remis à Najat Vallaud-Belkacem (ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche) et  à Thierry Mandon (secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche).

Définissant la stratégie de la France dans le domaine de l’ESR, ce libre blanc présente les premières mesures de mise en œuvre de la SNR et de la StraNES. Il identifie aussi les enjeux à venir, les actions à mettre en place et « établit une programmation budgétaire sur le court et le moyen terme, pour l'application de ces deux stratégies ».

Réseau Sudoc : une enquête est lancée

En 2011, l’Abes a recueilli divers éléments auprès des établissements membres du réseau Sudoc (système universitaire de documentation) afin d’évaluer « leur appropriation du Sudoc en tant qu’outil de catalogage partagé ». Dans le but  « d’alimenter la réflexion en cours sur les évolutions du Sudoc, l’Abes souhaite à nouveau faire le point sur les pratiques du réseau », notamment en matière de signalement des ressources électroniques.

Une enquête vient d’être lancée auprès des coordinateurs Sudoc. Deux domaines sont concernés : le contenu du catalogue et l’organisation du travail de catalogage.

Plus d’informations sur le Fil de l’Abes.

La bibliothèque d’étude de Grenoble ouverte au prêt

Depuis janvier dernier, la bibliothèque d’étude et du patrimoine de Grenoble est ouverte au prêt.

Disponibles jusqu’alors uniquement en consultation sur place, les usagers peuvent désormais « emprunter 20 000 livres de niveau universitaire dans tous les domaines du savoir : sciences et techniques, économie, histoire, art, langue, religion, architecture. » Seul le fonds d’usuels reste en consultation au sein de la bibliothèque.

Nomination au conseil d’administration de l’Enssib

Par arrêté du ministère de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (en date du 9 février 2017) et sur proposition de la ministre de la Culture et de la Communication, Céline Adnet (cheffe du service études et stages de l'Institut national des études territoriales) est nommée membre du conseil d'administration de l’Enssib au titre des personnalités.

L’ABF s’alarme de la situation préoccupante du réseau des bibliothèques de Sevran

Le 16 février dernier, l’ABF a été interpellée « par un collectif de professionnels sur l’avenir incertain et préoccupant du réseau de lecture publique de Sevran (Seine-Saint-Denis) ».

Dans un communiqué, l’Association des bibliothécaires de France a notamment indiqué que deux des quatre bibliothèques de Sevran étaient menacées de fermeture, et qu’en « dépit de plusieurs sollicitations de la part des personnels des bibliothèques de Sevran, aucune réponse claire n’a été obtenue à ce jour » sur le devenir du réseau ou sur le futur projet de lecture publique sevranais.

L’ABF a souligné « le besoin d’information des équipes de terrain confrontées aux incertitudes et rumeurs en tous genres », et prôné une nécessaire « concertation avec les professionnels des bibliothèques afin qu’ils puissent apporter leur expertise et devenir les acteurs des nouvelles orientations politiques ».

L’ABF a également appelé les élus et les pouvoirs publics « à continuer à garantir l’égalité d’accès de tous les citoyens à la culture et à l’information dans tous les territoires ».

Picardie : les bibliothèques engagées dans l’éducation artistique et culturelle

Fin 2016, le Centre régional du livre et de la lecture (CR2L) de Picardie a publié un état des lieux de « la présence des bibliothèques dans les opérations d’éducation artistique et culturelle (EAC) au cours de l’année, en et hors temps scolaire, dans les départements de l’Aisne, de l’Oise et de la Somme».

Le rapport montre que si les équipements de lecture publique sont perçus comme des acteurs mal identifiés, « au potentiel sous-estimé » et connaissant mal l’éducation artistique et culturelle, ils sont tout de même impliqués dans son développement.

Proposant des préconisations, le document souligne le rôle prépondérant des rencontres interprofessionnelles entre les acteurs de l’EAC : « les documentalistes, les enseignants et les enseignants référents culture sont les principaux relais et accompagnateurs des actions d’EAC mises en place avec les bibliothèques. »

Rénovation de la médiathèque de Saint-Lô

Le 8 avril, la médiathèque de Saint-Lô (Manche) fermera ses portes pour quinze mois de travaux. La ville souhaite faire évoluer l’établissement en une bibliothèque jeunesse et a décidé d’impliquer les enfants dans la réflexion sur la nouvelle configuration des lieux, l’utilisation des espaces ainsi que les nouveaux services à proposer.

Pour que les enfants s’emparent du projet et puissent réfléchir à la « bibliothèque de leurs rêves », le défi « Rêve ta bibliothèque » a été mis en place. Depuis plusieurs mois, « sept classes de CM1 et CM2 ont visité la médiathèque de fond en comble » pour en comprendre le fonctionnement et repérer les lieux. Géraldine Savary (bibliothécaire jeunesse), des enseignants spécialisés en arts visuels ainsi que le conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement ont entraîné enseignants, enfants et parents dans cette initiative.

Chaque classe présentera bientôt son projet finalisé sous forme d’une maquette, d’un dessin ou  d’un montage photo. En mars prochain, un jury choisira le projet qui verra le jour.

CORE : cinq millions de documents indexés

Lancé en 2011, CORE (COnnecting REpositories) a pour objectif de « faciliter l’accès (recherche et navigation) à l’ensemble des écrits scientifiques recensés principalement dans les archives institutionnelles ».

Le service a récemment annoncé que « cinq millions de documents en texte intégral » étaient indexés dans sa base. Référençant 66 millions d’enregistrements de métadonnées provenant de 102 pays (dans 52 langues), CORE moissonne également « plus de 2 000 archives institutionnelles et thématiques » et signale articles, thèses et littérature grise.

Premier bilan pour la bibliothèque numérique de Paris

La Ville de Paris a publié un premier bilan de sa bibliothèque numérique lancée en octobre 2015. Comprenant 8 000 titres acquis via PNB (Prêt numérique en bibliothèque) elle « constitue actuellement l’offre la plus importante de livres numériques en lecture publique ».

53 572 prêts ont été réalisés en un an, ce qui représente plus d’un quart de l’ensemble des prêts réalisés via PNB. Sur les 5 420 usagers, près de la moitié appartiennent « à la catégorie des cadres et  professions intellectuelles ». 30 % des lecteurs sont des utilisateurs exclusifs de la bibliothèque numérique et n’empruntent pas de documents dans le réseau parisien. 

La médiathèque départementale de Seine-et-Marne innove

Depuis sa réouverture en septembre dernier, la médiathèque départementale de Seine-et-Marne propose à ses usagers des espaces « reconfigurés pour mieux accueillir les bibliothécaires de son réseau et mieux valoriser les collections et les outils de médiation ».

Ces installations comportent du mobilier modulable, des rayonnages, des tablettes, des consoles, etc. et permettent notamment d’exposer des ouvrages et de consulter des ressources numériques. L’espace « labo » propose « différents dispositifs interactifs destinés à mettre en avant des thématiques spécifiques », le module « de plis en code » est dédié à la littérature numérique et l’installation « à petits pas » valorise les livres pour la petite enfance. 

Couperin réagit au projet de révision de la directive européenne sur les droits d’auteur

Le 14 septembre 2016, la Commission européenne publiait sa proposition de directive d’harmonisation et d’adaptation à l’ère numérique des « règles applicables au droit d’auteur et à la protection intellectuelle au sein de l’Union européenne ».

Dans un communiqué, le consortium Couperin a récemment salué les avancées du texte et en particulier « le caractère obligatoire de certaines exceptions nécessaires à la création d’un écosystème favorable à l’innovation dans le domaine de la recherche ».

Toutefois, Couperin appelle aussi la communauté académique à  « une grande vigilance et souhaite une révision plus ambitieuse ».

Nouvelle enquête sur les archives ouvertes

Afin de compléter celles de 2012 et de 2014, le consortium Couperin lance une nouvelle enquête sur les projets d’archives ouvertes. Celle-ci se focalise « sur les archives ouvertes institutionnelles (portails HAL et archives indépendantes) qui gèrent des publications scientifiques ».

La synthèse des réponses fournira « un état à jour des projets et réalisations d’archives ouvertes en France, permettant d’évaluer la progression de la voie verte de l’Open Access ». Cette étude permettra également « d’alimenter les réflexions des établissements qui ne seraient pas encore positionnés sur ces enjeux ».

L’enquête est accessible jusqu’au 20 mars 2017.

BPI : déjà 40 ans !

En cette année 2017, la Bibliothèque publique d’information (BPI) du Centre Pompidou de Paris fête ses 40 ans. Elle proposera tout au long de l’année une programmation « exceptionnelle et renforcée afin de célébrer cet anniversaire et de rassembler artistes, intellectuels et acteurs culturels autour du public ».

Durant le 1er semestre, la BPI explorera « la question des nouvelles formes de la culture, que le Centre Pompidou a fortement contribué à faire émerger ». Six rencontres composées de conférences, débats, performances et interventions d’artistes ont été prévues. La BPI mettra également l’accent sur le cinéma documentaire et « favorisera la diffusion d’œuvres emblématiques de ce cinéma sur place et dans des grandes villes de région (Bordeaux, Grenoble, Montpellier et Strasbourg).

Des journées d’étude à destination des professionnels de la culture et des bibliothèques seront aussi organisées dans le cadre du cycle Bibliothèques dans la cité.

Retrouvez le programme complet sur le site de la BPI.

Nouvelle édition de la saison culturelle de la bibliothèque de Saône-et-Loire

La bibliothèque de Saône-et-Loire (BDSL) a récemment lancé la 4e édition de sa saison culturelle.  Explorant tous les univers (cinéma, danse, littérature, musique, numérique, poésie) afin de proposer une programmation éclectique, l’édition 2017 met à l’honneur le thème des langues et des langages.

Unique en France pour une bibliothèque départementale, cette saison culturelle est « un formidable outil au service du lien et de la rencontre sur le territoire » et donne un nouvel élan aux bibliothèques de la Saône-et-Loire.

Le programme complet de la saison est disponible sur le site web de l’établissement.

Festival Quais du Polar 2017

Devenu le « rendez-vous incontournable du genre polar en France », la prochaine édition du festival Quais du Polar aura lieu du 31 mars au 2 avril prochains.

BD, cinéma, enquête urbaine, expositions, jeux, théâtre et romans seront au rendez-vous des 3 jours de la 13e édition de Quais du polar. S’adressant à tous les publics, le festival est entièrement gratuit, à l’exception des projections de films et de certains événements dans les cinémas et musées partenaires. Pour la troisième année, le prix « Polar en séries » récompensera un roman noir ou polar francophone pour ses qualités propres et son potentiel d’adaptabilité en série télévisée.

L’ABF pour l’application du droit de prêt des livres numériques

Le 10 novembre dernier, la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a rendu un arrêt indiquant que le prêt d'un livre numérique en bibliothèque pouvait s’effectuer dans les mêmes conditions que celui d’un livre papier.

Dans un communiqué du 2 février dernier, l’Association des Bibliothécaires de France (ABF) a demandé l’application immédiate de cette décision. En accord avec la CJUE, l’ABF a insisté sur le fait que le droit de prêt est « le seul moyen d’assurer la rémunération équitable des auteurs, par rapport aux simples pourcentages négociés dans les contrats d’édition ».

L’ABF souhaite également « l’entrée des représentants des auteurs à la gouvernance de Prêt Numérique en Bibliothèque » ainsi que « l’ouverture d’une réflexion concertée au niveau européen et international, aux côtés de l’IFLA et d’EBLIDA, pour la modification de la directive sur le droit de prêt ».

23e enquête annuelle sur le marché des logiciels pour bibliothèque

Proposée par Tosca consultants, la 23e édition de l'enquête annuelle sur le marché des logiciels destinés aux bibliothèques a sollicité « 49 fournisseurs de progiciels métier ou de services en ligne implantés en France ou diffusant leur offre en France».

Suite à la collecte de différentes informations (chiffre d’affaires, résultats financiers, nombre de ventes, de nouveaux clients, etc.), les résultats de cette étude viennent d’être publiés.

Voici quelques chiffres significatifs :

  • le chiffre d'affaires du marché est en baisse de 3 % à 37 M€ ;
  • 12 entreprises se partagent 82 % du chiffre d'affaires ;
  • 1 404 produits ou services en ligne ont été vendus en 2016 (hors réseau Canopé, qui annonce  9 445 ventes principalement sous forme d’abonnements) ;
  • 118 produits sont diffusés au sein des catalogues  fournisseurs ;
  • 28 produits sont disponibles dans au moins une version gratuite.

Retrouvez les résultats détaillés de cette enquête sur le site de Tosca consultants.

Position du Conseil scientifique du CNRS quant à la loi numérique

Le 24 janvier 2017, le conseil scientifique du CNRS s’est, dans une recommandation, réjouit de l’adoption de la loi pour une République numérique. Il recommande toutefois « que les différentes instances chargées de préciser l’interprétation de certains dispositions de la loi soient attentives à :

assurer son application rétroactive aux publications parues avant l’automne 2016,
limiter l’application des délais d’embargo prévus par la loi à la « version éditeur » des articles,
permettre la conservation des résultats intermédiaires d’opérations de fouille de textes et de données, et leur dépôt dans des archives accessibles à d’autres chercheur.se.s. »

Pages