entête
entête

L'ABF répond au Collectif des bibliothécaires en lutte de Grenoble

Le Collectif des bibliothécaires de Grenoble en lutte a récemment adressé un courrier à l’ABF lui confirmant les demandes faites lors du Salon du livre de mars dernier. Ce courrier demandait notamment l’annulation de l’invitation d’Eric Piolle (maire de Grenoble) à une table ronde du prochain congrès de l’ABF. Le collectif demandait aussi à s’exprimer « publiquement au congrès, devant l'ensemble de l'assemblée, dans le cadre d’une tribune lors du discours inaugural jeudi 15 juin matin ».

En réponse, l’Association des bibliothécaires de France a confirmé, pour le congrès du mois de juin, les propositions déjà faites au collectif. Un espace de rencontres et d'échanges lui sera dédié le vendredi 16 juin de 14 h à 15 h et une invitation à s’exprimer lors de l'assemblée générale de l'association (vendredi 16 juin à 17h) lui a été transmise. De nouvelles propositions ont également été transmises au Collectif des bibliothécaires de Grenoble en lutte, telle la publication d’un article sur son action dans le numéro de la revue Bibliothèque(s) à paraître début décembre.

Pour plus d’informations, consultez la réponse de l’ABF sur son site web.

Un accord international sur les archives ouvertes

Des représentants de « réseaux nationaux et régionaux d’archives ouvertes ont signé un accord pour améliorer leur coopération ».

Devant dégager « des principes communs et des domaines de collaboration » afin d’aboutir à une meilleure interopérabilité des réseaux à travers le monde, cet accord doit aussi veiller à « la création de services à valeur ajoutée » par l’adoption de normes et standards communs, le partage de métadonnées, etc.

Proposé par COAR (Confederation of Open Access Repositories), l’accord a été signé par des représentants de réseaux situés en Afrique du Sud, en Amérique latine, en Australie, au Canada, en Chine, aux États-Unis, en Europe et au Japon.

Accord entre l’ABES et Springer

Dans le cadre du projet ISTEX (dont l’ambition est de renforcer la recherche et l’enseignement supérieur français sur la scène mondiale), les chercheurs français auront désormais accès aux collections historiques et contemporaines des eBooks Springer.

Springer et l’ABES (Agence bibliographique de l’Enseignement supérieur) ont en effet signé une licence nationale inédite donnant accès à quatre collections complètes de livres électroniques. Cet accord mettra à la disposition de la communauté scientifique française une des plus grandes collections de livres électroniques scientifiques et techniques au monde (33 000 titres de livres électroniques en mathématiques, physique et astronomie, chimie et sciences des matériaux et ingénierie). Les titres seront disponibles sur la plateforme SpringerLink de Springer

Valmédia pour la coopération interbibliothèques

Dans le département du Val-de-Marne, l’association Valmédia se consacre à la coopération entre les bibliothèques. Regroupant 37 des 40 établissements du département et plus de 600 professionnels, Valmédia « s’adresse à la quasi-totalité des professionnels de son territoire, auprès de qui elle joue un peu le rôle d’une bibliothèque départementale », institution qui n’existe pas dans le Val-de-Marne.

L’association organise « des journées professionnelles, cofinance des manifestations culturelles » et a mis en place des groupes de travail thématiques autour de la littérature et du numérique.

Chiffres clés de la culture et de la communication : édition 2017

Le ministère de la Culture et de la Communication vient de publier la nouvelle édition des Chiffres clés de la culture et de la communication.

Les résultats montrent que le « goût pour la sortie et les lieux culturels (…) ne se dément pas ». Les données soulignent également « une augmentation significative de la culture d’écran et musicale, notamment portée par le support numérique », ainsi que des « difficultés économiques dans plusieurs secteurs et branches culturelles qui persistent ».

Quelques chiffres illustrant l’attractivité des équipements culturels :

  • 61,5 millions de visites dans les musées en 2015 ;
  • 205 millions d’entrées dans les cinémas ;
  • un peu plus d’un million d’entrées dans les centres dramatiques nationaux ;
  • 25 millions d’entrées dans les représentations payantes de spectacles de variétés ;
  • plus d’un million de visiteurs pour la première année de la Philharmonie de Paris.

Baromètre 2016 des prêts et des acquisitions en bibliothèque

Le ministère de la Culture et de la Communication, en partenariat avec les sociétés C3rb Informatique, TMO Régions et le magazine Livres Hebdo, a récemment publié l’édition 2016 de son baromètre des prêts et acquisitions en bibliothèque.

Cette troisième édition du baromètre porte sur « un échantillon de 146 bibliothèques, représentatives de la diversité des établissements de lecture publique » et donne « une photographie de la formidable dispersion des emprunts et de la diversité des acquisitions en bibliothèque ». Cet état des lieux comporte aussi « plusieurs palmarès regroupant les 100 œuvres les plus empruntées et les plus acquises » des différentes catégories d’ouvrages analysées.

« Ma bibliothèque, j’y vais ! » : déclaration des bibliothèques québécoises

La Table permanente de concertation des bibliothèques québécoises a adopté la Déclaration des bibliothèques québécoises.

Cette Déclaration s’adresse aux « décideurs de toutes les allégeances et de toutes les sphères politiques, qu’elles soient provinciales, régionales, municipales ou scolaires, ainsi qu’aux citoyens utilisateurs des services et amateurs des bibliothèques ».

Téléchargez la version française de la Déclaration sur mabibliothequejyvais.com.

La semaine du libre accès 2017

SPARC (organisation mondiale s’engageant à généraliser le libre accès pour la recherche et l’éducation) a récemment annoncé que le thème de la prochaine Semaine internationale du libre accès serait intitulé « Open in order to… ».

Cette semaine sera ainsi l’occasion de « réfléchir et de répondre à la question des bénéfices apportés par l’ouverture des résultats de la recherche ».

La Semaine internationale du libre accès 2017 se déroulera du 23 au 29 octobre prochains.

La réalité virtuelle fait son entrée en bibliothèque

Depuis janvier dernier, la médiathèque Federico-Fellini de Montpellier dispose de deux casques immersifs, le Sony PS4 VR et le HTC Vive. Ces casques permettent « au joueur de voyager dans des mondes imaginaires en trois dimensions particulièrement surprenants de réalisme et d’interagir avec cet environnement à l’aide de capteurs sensoriels ». Cet établissement dispose également d’un espace jeu vidéo « équipé de seize consoles de dernière génération et de six ordinateurs PC gaming pour le jeu en réseau ». Pour faire découvrir aux usagers la réalité virtuelle, la médiathèque propose aussi des animations thématiques  qui font salle comble. L’ensemble de cette offre est déployée sur la totalité des médiathèques de la ville.

La médiathèque Manufacture de Nancy propose également et avec le même succès, un casque Sony PS4. Elle permet aux usagers de s’initier lors de séances encadrées ou de démonstrations. L’établissement utilisera aussi cet outil montrant la « dimension innovante de la bibliothèque »  pour ses actions culturelles hors les murs.

56 feuilletoirs numériques à la bibliothèque Alexis-de-Tocqueville

Ouverte depuis janvier dernier, la bibliothèque Alexis-de-Tocqueville, équipement de la communauté d’agglomération de Caen la mer, propose un dispositif unique en France, intitulé les « feuilletoirs ».

Ecrans tactiles insérés dans les rayonnages, ils donnent accès aux 132 000 documents des collections rangés dans les magasins intermédiaires. Ils permettent de « découvrir à l’écran toutes les couvertures des documents classés par thèmes, et de savoir en temps réel s’ils sont disponibles ou déjà en prêt, sans passer par le système traditionnel de catalogue en ligne ». Les 56 feuilletoirs sont directement intégrés dans les étagères et « positionnés à la suite des ouvrages se référant au même sujet ».

Conçue, développée et prototypée « pour la bibliothèque Alexis-de-Tocqueville par le programmiste François Fressoz en collaboration avec (…) les équipes de la bibliothèque », cette véritable innovation numérique a vocation à être proposée dans toutes les bibliothèques.

Une liste d’outils dédié au libre accès

Le site web openaccess.inist.fr a publié un billet recensant les répertoires et les moteurs de recherche mis à disposition des internautes « pour trouver des informations à propos du libre accès ou rechercher des documents librement accessibles ».

Ils sont classés selon quatre thématiques :

  • politiques ou mandats des agences de financement ou des organismes de recherche / universités ;
  • politiques des éditeurs ;
  • revues en libre accès - voie dorée ;
  • archives ouvertes - voie verte.

Consultez l’ensemble de ces outils sur openaccess.inist.fr

Nouveau cycle de conférences : « Les Carrefours de l’Information »

A Paris, la bibliothèque Gulbenkian de la Fondation Calouste Gulbenkian - Délégation en France lance son nouveau cycle de conférences « Les Carrefours de l’information » pour l’année 2017.

Ce cycle de conférences a pour objet d’inviter des acteurs majeurs du domaine de l’information-documentation et de mettre à l’honneur des livres d’actualité autour du sujet. La présentation par le ou les auteurs permettra de faire le point sur des questions stratégiques et de favoriser échanges et débats avec les participants.

La première rencontre aura lieu le 27 avril à 18 h 30 avec Véronique Mesguich (consultante et formatrice, spécialisée dans les domaines de l’innovation en bibliothèques et de la veille stratégique) pour la présentation de son dernier ouvrage : Bibliothèques : le Web est à vous, publié aux Éditions du Cercle de la Librairie, avec la participation de Muriel Amar (conservatrice des bibliothèques, chargée d’études à la BPI).

Ouverture des bibliothèques le soir et le dimanche : premier bilan

Avec la réforme « des conditions d’octroi de la Dotation générale de décentralisation », l’Etat peut, depuis avril 2016, accompagner les collectivités territoriales souhaitant « étendre les horaires d’ouverture des bibliothèques publiques le soir et le dimanche à travers une prise en charge d’une partie des coûts supplémentaires engendrés par ces nouveaux horaires ».

La ministre de la Culture et de la Communication Audrey Azoulay s’est félicitée « de la dynamique autour de l’ouverture des bibliothèques publiques sur des horaires étendus » liée à cette réforme. En une année, plus de 20 collectivités ont en effet ouvert « plus largement leurs bibliothèques, parmi lesquelles Paris, Angers, Le Havre ou encore Vaulx-en-Velin », avec le soutien de l’Etat qui a mobilisé plus de 700 000 euros.

En 2017, plus de 30 bibliothèques supplémentaires devraient ouvrir davantage au public, dont celles des villes de Caen, Lille, Bordeaux, Brest, Rouen, Marseille ou Strasbourg. 155 collectivités ont fait part de leur intention de rentrer dans le dispositif.

Une ordonnance liée aux bibliothèques publiée au Journal officiel

L’ordonnance n°2017-650 du 27 avril 2017, « prise en application de la loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine », modifie le livre III du code du patrimoine relatif aux bibliothèques en abrogeant un certain nombre de dispositions obsolètes.

Publiée au Journal officiel du 28 avril 2017,  cette ordonnance prend en compte « les évolutions récentes de l’organisation territoriale de la France, ainsi que l’évolution des missions des bibliothèques départementales », dont l’appellation ne comprend plus le mot « prêt »

Elle prévoit également le contrôle « scientifique et technique » de l’Etat (qui sera précisé par décret en Conseil d’Etat) et « encadre mieux les opérations de déclassement des fonds de conservation des bibliothèques ».

L’ABF interpelle le président de la République

Par la voix de son président Xavier Galaup, l’Association des bibliothécaires de France vient d’adresser une lettre au nouveau président de la République.

Dans cette lettre, l’ABF interpelle notamment Emmanuel Macron au sujet des bibliothèques et de la lecture publique en France et sur ses propositions d’élargissement des horaires d’ouverture, de diversification des publics, de maillage du territoire, de pluralisme et de développement des pratiques numériques.

L’ABF souhaite également pouvoir travailler avec le président Macron et son équipe à « la reconnaissance du rôle des bibliothèques comme acteur du développement durable des territoires, comme outil incontournable des politiques publiques et moyen de contribuer à l’égalité des chances ».

L’accueil des lycéens dans les bibliothèques de l’enseignement supérieur

Si les lycéens « constituent un public encore mal connu des bibliothèques de l’enseignement supérieur », leur accueil représente un enjeu réel parce qu’ils sont « de futurs étudiants pour qui la fréquentation de la bibliothèque constitue l’un des premiers contacts avec l’université et les services qu’elle propose ».

Pour répondre à ces enjeux, la commission Pédagogie et documentation de l’ADBU a lancé, en mai 2016, une enquête portant sur l’accueil des publics lycéens en bibliothèque suivant cinq thématiques :

  • la situation géographique ;
  • les actions menées à leur destination ;
  • l’accueil des lycéens en tant que public individuel ;
  • les actions et canaux de communication ;
  • la perception des lycéens par les personnels et les usagers.

Si l’accueil des lycéens est « diversement appréhendé et valorisé » en fonction des établissements, l’étude montre que « peu de services sont conçus pour répondre [à leurs] éventuels besoins (…) tout au long de l’année ou sur des périodes qui correspondent à leur calendrier ». Une réflexion est à mener quant à « la diversité et les spécificités de ces publics ainsi que sur leurs usages et leurs besoins au regard des particularités de chaque bibliothèque ».

Découvrez l’analyse complète sur le site de l’ADBU.

Enquête ebooks 2017

Couperin vient de lancer une nouvelle enquête sur les livres électroniques. Celle-ci a pour objectif de faire le point sur la présence d’ebooks dans les bibliothèques d’enseignement supérieur et de recherche.

L’enquête permettra aussi à Couperin « d’affiner le périmètre de ses négociations » et aux professionnels « d’avoir une vision globale de l’existant ».

Disponible jusqu’au 15 juin, une trentaine de minutes suffisent pour y répondre. Découvrez plus d’informations sur le site de Couperin.

Accessibilité de la BnF aux publics sourds et malentendants

Depuis 2003 et la création d’une mission Handicap, « favoriser l’accessibilité de ses services est une priorité de la BnF ».

L’établissement propose différents services dédiés « pour faciliter la communication avec les publics sourds et malentendants » :

  • l’accueil des lecteurs sourds : un accueil personnalisé est disponible sur rendez-vous grâce à des agents BnF formés à la langue des signes;
  • des visites-découvertes en langue des signes du site François-Mitterrand, en partenariat avec l’association Signes de sens;
  • la visio-interprétation en langue des signes et sous-titrage en temps réel : depuis décembre 2015, la BnF déploie un service de visio-interprétation en langue des signes et transcription instantanée de la parole.

Découvrez plus d’informations sur le site web de la BnF.

Nouveaux arrêtés pour le recrutement de conservateurs parus au JO

Un arrêté du 17 mars 2017 fixant les modalités d'organisation du concours externe spécial de recrutement de conservateurs stagiaires, élèves de l'Enssib, a été publié au Journal officiel du  28 avril 2017.

Un arrêté du 19 avril 2017 autorisant, au titre de l'année 2017, l'ouverture d'un concours pour le recrutement de conservateurs stagiaires, élèves de l’Enssib, réservé aux élèves et anciens élèves de l'Ecole nationale des chartes et aux candidats justifiant d'un titre ou diplôme, d'une formation ou d'une qualification reconnue équivalente à la troisième année de scolarité de cette école, et fixant le nombre de postes offerts à ce concours a été publié au Journal officiel du JO du 2 mai 2017.

Un arrêté du 17 mars 2017 modifiant l'arrêté du 5 octobre 2007 fixant les modalités d'organisation du concours externe et du concours interne de recrutement des conservateurs stagiaires, élèves de l’Enssib, a été publié au Journal officiel du 3 mai 2017.

Nouvelles règles RDA-FR dans le Sudoc

De nouvelles règles RDA-FR (standard élaboré dans le cadre du programme national Transition bibliographique copiloté par l’Abes et la BNF) sont en application dans le Sudoc depuis le 18 avril dernier.

Déjà, en 2014, deux nouveaux éléments (type de contenu et type de médiation) s’étaient substitués à « l’ancienne indication générale du type de document de l’ISBD (texte imprimé, enregistrement sonore, ressource électronique, etc.). Ils sont désormais complétés par le type de support (sans correspondance dans l’ISBD), qui permet « d’aller au bout de la logique de sélection des ressources documentaires par leurs modalités d’utilisation ».

Les règles ISBD de transcription de l’adresse bibliographique sont dorénavant remplacées par des règles RDA-FR. Concernant celles liées à la mention de publication (appliquées dans le Sudoc depuis 2016), s’ajoutent des règles portant sur les mentions voisines (production, diffusion ou distribution, fabrication, date de copyright).

Vous trouverez plus d’informations sur le Fil de l’Abes ainsi que sur transition-bibliographique.fr

Première fête du livre animé

A l’occasion du dixième Salon du livre animé, la première fête du livre animé se tiendra à Paris et dans certaines métropoles (Lyon, Toulouse, Lille, Strasbourg, etc.) du 20 au 25 novembre 2017. Au programme : ateliers, conférences, expositions, etc., au sein de bibliothèques publiques, de librairies, de musées et de centres d’animation.

Ce festival a pour objectif de fédérer « un maximum d’événements indépendants, dans un cadre souple, pour donner un coup de projecteur sur la créativité dans ce domaine et plus de retentissement à des initiatives aujourd’hui dispersées ».

Les bibliothèques intéressées peuvent contacter Jacques Desse (Chez les libraires associés).

Rapports du jury des concours conservateurs et BIBAS

Le rapport du jury du concours de recrutement des conservateurs stagiaires élèves de l’Enssib (session 2016) ainsi que celui des examens professionnels pour l’avancement aux grades de bibliothécaires assistants spécialisés de classe supérieure et de classe exceptionnelle –BIBAS– (session 2017) sont en ligne.

Pour les consulter, cliquez sur les liens suivants :

Le prix de la BnF 2017 pour Paul Veyne

Récompensant « un auteur vivant de langue française pour l’ensemble de son œuvre quelle que soit sa discipline », le prix de la BnF est notamment doté d’un montant de 10 000 euros.

Pour sa neuvième édition, le prix a été décerné à Paul Veyne, « un des plus grands historiens de l’Antiquité romaine, le spécialiste des langues anciennes et l’écrivain, auteur d’une œuvre considérable [qui] embrasse toute l’histoire et la littérature du monde antique ».

Prépare ton bac à la BnF !

Du 6 mai au 22 juin 2017, la BnF va proposer un accompagnement aux lycéens pour les aider à préparer l’examen du baccalauréat. Ils pourront trouver au sein de l’établissement :

  • un espace de travail « spécial Bac » avec 80 places en accès libre (site François-Mitterrand) ;
  • des ressources documentaires – annales, ouvrages – et des ordinateurs ;
  • le soutien de bibliothécaires qui orienteront les recherches et répondront aux questions dans les salles de lecture tous publics ;
  • des espaces de travail en groupe, réservables sur place ou en ligne.

Ce dispositif sera déployé aux horaires d’ouverture de la bibliothèque tous publics du Haut-de-jardin (du mardi au samedi de 10 h à 20 h et le dimanche de 13 h à 19 h).

Toulouse : appel à témoignages pour les 60 ans du réseau des bibliothèques

Au printemps 2018, la bibliothèque Fabre et la médiathèque Saint-Cyprien de Toulouse célébreront leurs 60 ans d’existence.

Marquant le début du réseau des bibliothèques municipales à Toulouse en 1958, ces anniversaires seront d’abord précédés par un grand appel à collecte du 22 avril au 17 mai 2017 prochains, afin de « récupérer des témoignages ayant traversé les époques, des années 1958 à aujourd’hui ».

Suite à cette collecte, « un travail de restitution va être proposé sous forme d’événement, au printemps 2018, pour célébrer les 60 ans des bibliothèques ».

Une nouvelle version de Colodus

Une nouvelle version de Colodus, application web de gestion des exemplaires du Sudoc, est disponible depuis le 19 avril dernier.

Notamment conçue à partir de retours utilisateurs, cette version propose « une ergonomie plus intuitive, une meilleure organisation et stabilité de l’information à l’écran, un accès simplifié aux différents menus et fonctions de l’outil ».

Un learning center pour l’université Paris-Saclay

Projet emblématique de l’université Paris-Saclay programmé pour 2020, un learning center s’étendra sur 10 000 m² et sera « à la fois une bibliothèque, un espace de convivialité et un lieu d’échanges et de médiation ».

Le futur établissement rassemblera les collections documentaires de l’université Paris-Sud, ainsi que celle « de l’Ecole centrale Paris (Centrale Supélec) et de l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay, également installées sur cette partie du campus ».

Accueillant également la Diagonale Paris-Saclay (service de l’université en charge de la médiation et de la diffusion de la culture scientifique) et réunissant ainsi recherche, innovation et médiation, le learning center proposera trois espaces principaux :

  • le Forum, où se tiendront les manifestations ;
  • le plateau Projets, dédié au travail en groupe ;
  • le plateau Silence, réservé au travail individuel.

Pages