Pour changer l’accès à la culture sur la planète

Mercredi 28 septembre, lors de la première Journée internationale de l’Unesco pour l’accès universel à l’information, l’IFLA et l’Union internationale des éditeurs (UIE) ont déclaré vouloir « trouver des mécanismes » pour un accès universel à « l’information, l’alphabétisation, l’éducation et la culture ».

Si l’accès à la culture « devrait être universel […] certains groupes dans le monde sont confrontés à des défis pour y accéder ». Les deux associations souhaitent ainsi s’allier pour « trouver ensemble des moyens pour faire en sorte que la situation personnelle des gens ne crée pas d’obstacles à l’accès à  l’information ». 

La déclaration met également en avant le rôle primordial des éditeurs et des bibliothèques « au niveau mondial dans la mise à disposition d’infrastructures, mais aussi dans l’apprentissage de la lecture dans les pays les plus défavorisés ».

Ajouter un commentaire