[chronique HBR] Pour une pratique empathique de la messagerie