Ce qui est gratuit ne vaut-il vraiment rien ?

La révolution numérique a libéralisé et accéléré la circulation gratuite de contenus dans les domaines culturels et informationnels. Dans ce contexte, se repose la question de la tarification de l’accès aux offres des bibliothèques.