Les bibliothèques durant la grande guerre

Parmi les innombrables dommages causés par la guerre de 14-18 sur le patrimoine culturel national, ceux que subirent les bibliothèques furent majeurs et polymorphes : touchant tout à la fois les personnels mobilisés sur les champs de bataille, les collections que de courageux bibliothécaires s’efforcèrent d’évacuer ou d’épargner autant que faire se pouvait, ce qui n’empêcha pas de nombreux pillages et destructions, touchant aussi les pratiques de lecture ainsi que la conception même de celle-ci par les bibliothécaires… La Paix, saluée en ce sens par Eugène Morel, sera l’occasion certes d’une nécessaire reconstruction mais aussi d’une indispensable modernisation des pratiques professionnelles.