Eugène Morel et la section des Bibliothèques modernes

Eugène Morel reste connu pour ses diatribes contre les bibliothèques de son temps et pour son projet de « librairie publique », la bibliothèque moderne qu’il appelle de ses vœux. La voie pour atteindre cet idéal passe par la mise en place d’un véritable enseignement professionnel pour les futurs bibliothécaires. Morel développe donc un ambitieux projet de formation dans La Librairie publique. Les conférences de la section des Bibliothèques modernes, entre 1910 et 1914, ne représentent qu’un volet de ce projet ; elles furent toutefois un lieu d’échange fécond entre les bibliothécaires progressistes du début du XXe siècle, ainsi que l’occasion de développer une vision extrêmement moderne des bibliothèques et du métier de bibliothécaire, qui nous parle encore aujourd’hui.