Administration centrale et bibliothèques universitaires

La loi relative aux libertés et responsabilités des universités du 10 août 2007 a rebattu les cartes dans les relations que l’État entretenait traditionnellement avec ces établissements. En cohérence avec cette évolution institutionnelle forte, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche s’est réorganisé en mars 2009, se recentrant sur ses fonctions stratégiques. S’agissant des liens de proximité qui ont longtemps prévalu entre la Sous-direction en charge des bibliothèques universitaires (BU) et les services communs de la documentation (SCD), ce processus a en définitive entériné des changements qui étaient à l’œuvre ces dernières années. La création de la « Mission de l’information scientifique et technique et du réseau documentaire » (MISTRD) en lieu et place de la Sous-direction en témoigne. Si la politique documentaire mise en œuvre par les SCD relève désormais du droit commun des universités, il n’en reste pas moins que la MISTRD garde une fonction d’impulsion au travers de chantiers structurants pour l’information scientifique et technique (IST) en France.