L’antre du malin ou la part du diable

Volubilité indéfinie, dénaturation monstrueuse, folie inintelligible, voilà ce dont témoigne la prolifération des livres. L’Église du Livre unique et total, qui dit le tout à tous et invalide tous les livres vains de l’immanente raison des hommes, voudra, à bon droit, les rassembler pour les mettre à l’index. La Bibliothèque sert à déposer les livres dans l’enfer inaccessible d’un secret bien gardé : l’antre du malin. Édifier une Bibliothèque des livres non bibliques ne peut valoir que pour faire la part du diable. Avant la part du feu…