entête
entête

AIB Studi

Rome, Associazione Italiana Biblioteche
ISSN : 2280-9112
Abonnement imprimé + en ligne (étranger) : 135 €

par Livia Rapatel

La revue professionnelle Bollettino AIB publiée par l’Associazione Italiana Biblioteche a fait sa révolution numérique en 2012. Pour marquer son arrivée dans la galaxie du web, elle change non seulement de format et de périodicité mais aussi de nom : elle s’appelle dorénavant AIB Studi 1 , affirmant ainsi la volonté d’être un outil d’analyse au service de l’ensemble des professionnels mais aussi des chercheurs, des étudiants et de tous ceux qui s’intéressent à la bibliothéconomie et aux sciences de l’information.

Parmi les articles de ce premier numéro d’AIB Studi, deux contributions concernent la thématique de ce numéro du BBF consacré à la jeunesse : l’article de Simona Inserra, « Manoscritti e libri antichi per bambini e giovani adulti. Riflessioni, disamina di progetti e sperimentazioni didattiche » ; et l’article intitulé « L’accesso tematico nelle biblioteche per ragazzi : vocabolario e strutture concettuali dei bambini » de Carmen Coro-Castro, Ana Belén Rios Hilario et Crispolo Travieso Rodriguez.

Simona Inserra analyse les expériences d’ateliers pédagogiques organisés pour les jeunes autour des manuscrits et du livre ancien par différents opérateurs culturels : les écoles, les musées, les librairies et les bibliothèques, en insistant sur l’importance de familiariser très tôt les enfants non seulement à l’objet livre mais aussi aux techniques et aux matériaux utilisés à travers le temps pour sa fabrication. Ces formations précoces au livre et à son histoire ont pour objectif de susciter le plaisir de la lecture et d’inciter à la fréquentation des bibliothèques dès la plus tendre enfance. Plusieurs bibliothèques, du centre et du nord de l’Italie, proposent en collaboration avec les écoles des formations à l’histoire du livre. La bibliothèque communale d’Empole a conçu pour les élèves du primaire des jeux éducatifs sur l’imprimerie et la typographie, la section jeunesse de la bibliothèque municipale de Belluno organise régulièrement des ateliers manuscrits ou livres anciens intitulés « La bottega di Mastro Cartaio » (L’atelier de l’imprimeur) ou encore « La bottega del libro » (L’atelier du livre). D’autres établissements comme les bibliothèques de Padoue et de Spinea proposent en présentiel et online des formations aux manuscrits anciens.

L’article suivant aborde une tout autre problématique, il rend compte d’une étude réalisée par le Centro international del libro infantil y juvenil et l’université de Salamanque visant à analyser les processus de recherche d’information utilisés par les enfants. La première phase de l’étude, conduite auprès d’un groupe de 66 usagers, a permis de caractériser la terminologie utilisée et de comparer ce corpus aux indices thématiques proposés par le catalogue en ligne. L’analyse comparative traduit une forte inadéquation entre le vocabulaire contrôlé utilisé par le système et les stratégies de recherche des jeunes. L’étude montre que les enfants procèdent surtout par association de termes, et par conséquent tend à prouver que la recherche par facette autour de grandes catégories telles que les personnages, les lieux, les objets, les processus, correspond mieux à leur démarche cognitive qu’un thésaurus conçu à partir d’une structuration très hiérarchisée des concepts. Une des réalisations concrètes de ce projet est l’élaboration d’une liste d’autorités matières, pour les bibliothèques jeunesse, accessible en ligne.

Souhaitons longue vie à la nouvelle revue hybride de nos collègues italiens dont le troisième numéro sera prochainement en ligne pour les abonnés.

  1.  (retour)↑  Site de la revue : http://aibstudi.aib.it