entête
entête

Les bibliographies d’histoire en mutation

Agnès Rogeret

La Bibliographie annuelle de l’histoire de France (BAHF) a cinquante ans. Rédigée et éditée par le CNRS à partir des collections de la Bibliothèque nationale, cette institution fêtait le 21 novembre dernier son anniversaire au cours d’une journée d’étude organisée à la Bibliothèque nationale de France (BnF) sur le thème « Les bibliographies d’histoire en mutation ».

Dans son allocution de bienvenue, Jean-Noël Jeanneney, président de la BnF, a souligné les défis posés aux bibliographies par les nouvelles technologies : en ouvrant largement les champs de la curiosité en histoire, en repoussant les frontières disciplinaires, les méthodes d’interrogation électroniques ont modifié les pratiques des usagers. Les requêtes en ligne font l’économie du passage par les classifications thématiques, le temps gagné ne laisse plus la place au « butinage » bibliographique.

Les interventions de la journée, nettement réparties en deux groupes, traduiront effectivement les deux tendances encore en présence dans la bibliographie historique : l’édition imprimée et la persistance progressivement obsolète des classifications d’une part, et les nouvelles productions électroniques d’autre part, avec les risques d’une « culture du fragment, du hors contexte » selon l’expression de Josué Seckel, directeur du département de la recherche bibliographique de la BnF.

État des lieux

En retraçant l’histoire de la BAHF, Christophe Charle et Isabelle Havelange, de l’Institut d’histoire moderne et contemporaine, ont souligné la fonction scientifique de la bibliographie. Fruit d’une étroite collaboration entre le CNRS et la BN, la bibliographie reparaît en 1955 à l’initiative du Comité français des sciences historiques, alors présidé par Lucien Febvre. Régulière dans sa parution, rapide et exhaustive, la BAHF conserve aujourd’hui quasiment la même structure que le Répertoire méthodique de l’histoire moderne et contemporaine de la France de Pierre Caron, qui l’a précédée de 1898 à 1938. Chaque volume comprend plus de 2 500 notices catalographiques des travaux publiés tant par l’université que par les sociétés savantes françaises et étrangères. Mettant, dès 1955, à la disposition des bibliographes ses collections documentaires, la BnF vient de signer en 2005 une convention cadre avec le CNRS, dont on souha ss th&2xE8;9; les d&#xmes aeE9;s taes technolphiqu/diionsitrte institutnouvelln, qE9;m. Mduiront linesse en liger de cetes pioloon- mapresss documentaionefleruit d’ de, d&#xrticut d’hiribliographue.

Ciionsitrest005 u19;autes d&#xmes aeche bibliographiqn, qcrepcE9;t&#xrinesl que au coure de la Revue l’histoilitE9;t&#xrastoire de la France&#xricienreynce (Bron, qsucc, d෩e RelignR Frign153; poun>Tode l9;cédact et de l9;parche bibliographique de ="/re. Pn prétent, dèl quremerninure m&#xroque de ="/reE;t e894ale,uve-ciE9; la peure que des travaux universitaises utroniasimecs den, qcry.oodeement l prrivpor leortgersi l�sencoilitE9;t&#xraructu="/critiion dm19;ບs et contemporants e; lanvoi9;e îs d’au deaes s(1">éleeion ent19;au )oun>Tode d’êtque de l’éditilitE9;t&#xrastoisuirojxhaufubliນ p19 rs conteent dur39;atendasss documentaerst linesse en ligeules prFruest055 à l’étan>&#xxE9"> sE9;m. MdA;ta19; onvannuertement fastoiloilise t, avec lp9;t&#xri;thodistir des collections de la BnF.

Beauau pend plrs f9;sidi9"> sEus ris n prérvnisée st l pr sol&#xvaises pen ludia BN, laresse S, ournsge, de l’Institus des sciencpol>CritiqnF,vuiloi aujE;t en47,955 à l’initiativeB;l Jes.yrnitues, aloau pctiollaons de la documentaters. MdA;tertemens documentatus dp9;t&#xri;thodistreran&#xus55, à ba Bibliothèqaan> cInstignét d’unt dn dmipresslorsindisa9; les dès46,oun>Toacme ca signet favvaloe sur d19; oloppartement de la rechercendes sciences sa9; erst laresme comprelt de sauertemens dȁ="artisge, p9;t&#xri;thodistdisE9;t&#xrie cou98 à44nF) surlles bl thèncpol>Critiq, 19;éconhèques es saux. Iinforms9;déeEus E0;90 BN, laresEsops(1">économes sa9;cpol>Criti), en prétsid&#x que pCatrecoraiBoidraq, ns socvannueoau pctiolla, niionsitrenrich;taie annuertement 9 02 5n prùt&#xrscienan>&#xxE9"> sest0ve aujourd’hacmxprellaose en livree>Lises encoon tefoidans gr-br- mapress; les d&#xun>inuertemsste desournsganE9;t&#xrie ciqu/diionsitrtlune c scddA;tads n pr&#xMdune co partaen prຎr u19;m.mentattriBnF.

H9;t&#xritgulièrt d’uau lu. MdAdiocution de bibliographre dade cetes disciptive, la ees a 19;InstiE9;e Los Aela9; ersturscieER geoEE;t aon, pelignét d ":"oriange,Eus Eue le Répertoins dȁ=" emens dȁ=cs th hnolonceinuertemque etfragmsiment laresse 22 02 500 notic9; panque.

Les interventions de formournéaon, raprtemqnt soulign/diionsitrau-delign󮻠 l�t&#xrequion scientifique cu deaes res, lhèqventions dacteue clign&#xocumerersit&#x,ons dactedox pctiolange, dacte dien oprtemq9;unen aF vieequr;une &#xluE9;d erDne &#xlimitrisation des champiionsitracarutiol9;p getus deaujienan>2026; Qannueocoordiue natsE9uieequr;uatux ttiion dte institut-, ee daun>Toau;s tafastoiE9;dr, dactesp9;tÊssiersitignì. Chaqon enpaloean>&#x? Ma mêmi8er ne «&#xre mê-ea Frisan> ௩uieequr;uet-inagsit&#x,oe Fre>Lises encobeauau peign໺stoBnF.

 an>Toce valloe sua io-d enau pctdnquants eaions p-imag*que  oune, o dienrE9;s aio-dions eaions p-im. Mas Euellsmentspratiques ="/consentatid0;Leanatiques S, ournsge, d, la Bs, trasvemeer fasbueoauienrE9;snF)piewp ’informatierDne oloppartemenn duvembacmc prèus dp9;t&#xri;thodis,oesouertement 9t d "ffr;une &#xl9;lectronideauterv en prétsid&#x qre daer u p plasu désit&#x,ont etd rezent led plde jeuent er GoogScholar,led pie coudA;sntiooe aF vieequ&0; la recherrhre dade cete prêt effeonque.

Penrtussant loutils ’informati;tes en li, en prétsid&#xhies par ll9;padisaemsset étrers,o"ffr;ntque dp="dobilitsid&#xhiur de recher e pr&#xniolla erst le bibliographrt l’histoires Pays-Baio(la A proeend plus d2 502 5n prùt&#xrscienens dȁ="artisnge, m9;cliographieient de-dios>Tode d’histoires Pays-Baiies "> sest0duvembpiionsitracc prîrsi l la s"ffr;u;: enttoires lanciemonsisces vtierdiose-di,Ees d’au des bibliograph,erdiosciyclop19;éti. Enfinve, la s"ffr;ure arecher cerdion prùt&#xrscienes>Toon te Euellnk acersit&#xplhumporaE8nt 1350u98 󠘀que.

 &#x,ion to;nq9;un9;dairopaioe, vu, dactemipressues ="/cinteositin, qgaouvrie et l9;t&#xrscnersitnn des archi. Ciionsitrest0lt l’&#xta-vosition cu dle thèlln, q ne C#xE0; mpararinesd, lhèqventioes temati;t’informati;t(quoudanogéfils,tquouvellme catobilitsid&#xhion entre deaes sun>Todisse plusrgr ll9;partrnitnan>2026;)que etoau pdirent Le9;trsste de="autques S, docume,9urlles fxpress/pan S,iterv aupre ajn te sur n prùt&#xrsciertement ct loutils mfor9;t&#xrielnan>&#xxEd19;&#xj;e à la Bst d ":"9;tenvtie19;umipressues dȁ=csivagetie web. Mas Eifiquec scddossant les bibliograph,ere urlles fxprautquniionsitren pen larv ee plus ls pratiues eient l pr&#x étudiann8;9; les d&#xien oprv ee pl9; que phasajourd&#x?ue.t('foopan class('fooary"> o

1="arti>>
    nt"> /" titlon impenser" class="icgo-prcut i_onlyink" hreer-javascr:wtow.go-pr();ton"> /" titlP9;p geriou pF plbookser" class="icf plbookcut i_only s\/share_button_blo_ks-po" nk_tar="tona-link" href="http://wf plbookgle.cs\/shr.php?u=f="h%3Atp://bbf.enssib.="/consulter/bbf-2006-02-0087-"pan> f plbook006> /" titlP9;p geriou pTwi-letter" class="ictwi-letcut i_only s\/share_button_blo_ks-po" nk_tar="tona-link" href="httptwi-letgle.cs\/sh?s="t=le>Les bibliographies d’histoire en mutat&0; uf="h%3Atp://bbf.enssib.="/consulter/bbf-2006-02-0087-&via=BB(me-enssian> twi-let006> /" titlEnvoyerque pemaslter" class="icmaslcut i_onlyink" hremckMai:?subjdirele>Les bibliographies d’histoire en mutat&s="b=f="h%3Atp://bbf.enssib.="/consulter/bbf-2006-02-0087-"pan> EmckM006> <
i> ('asd" >
>t('foopan class="sit('foopsmentcble-bottom">
    div id="bloge_n-syk-indiicle" class="block bloge_n"div> "> "> > twi-let006 "> /" titlSui-devn">Voou pf plbookser" class="icf plbookcut i_onlyink" href="http://wf plbookgle.cb| Bulle.in .fr/bibliothes.in.fe Fraton">> <
iv>