entête
entête

Conseil international des musées (ICOM)

La réunion mixte bisannuelle du Comité de l'ICOM pour les laboratoires de musées et de la Commission de l'ICOM pour le traitement des peintures a eu lieu à Barcelone du 2 au 8 octobre 196I sous la présidence de M. Harold Plenderleith, directeur du Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels et de SirPhilip Hendy, directeur de la "National Gallery" de Londres, et en présence de M. Georges-Henri Rivière, directeur, et de Mme Benoist d'Azy Molke, secrétaire exécutive de l'ICOM. Y ont pris part pour la France MM. Bazin, conservateur en chef du département des peintures au Musée du Louvre, Porcher, conservateur en chef du cabinet des Manuscrits de la Bibliothèque nationale, Mme Thibaut de Chambure, conservateur du Musée du Conservatoire national de musique, M. Durye, conservateur aux Archives nationales, Mme Flieder, attachée de recherche du C. N. R. S. au Museum national d'histoire naturelle, Mme Hours, conservateur du laboratoire d'étude des peintures du Musée du Louvre, Mlle Kleindienst, conservateur à la Bibliothèque nationale.

Un rapport de M. Porcher sur le traitement des peintures de manuscrits rendait compte des observations faites sur les applications du procédé de préencollage décrit lors de la précédente réunion mixte (Copenhague, 1959 1). Le Comité a considéré que ces travaux, qui tendaient à découvrir un moyen de prolonger la durée des peintures de manuscrits près de disparaître, pouvaient être considérés comme terminés. Il a chargé Mme Flieder d'entreprendre une étude fondamentale de la composition des peintures de manuscrits avec l'aide d'un groupe de travail qui comprend notamment M. Coremans, directeur de l'Office national belge du patrimoine artistique, Mme Hours, M. Thompson, de la "National Gallery", et le conservateur en chef du cabinet des Manuscrits de la Bibliothèque nationale.

Mme Flieder avait présenté d'une part une étude de la Valeur comparée de trois méthodes de vieillissement artificiel des papiers 2 faite dans le cadre des recherches de l'AFNOR sur la normalisation de ces méthodes et une Étude des blanchiments chimiques des taches des papiers anciens 3, développement de celle dont elle avait donné les premiers résultats à la réunion du groupe de travail pour l'étude des matériaux constitutifs des documents graphiques (Paris, 1960) 4.

Parmi les études qui peuvent encore intéresser la conservation de documents confiés aux bibliothèques, signalons le rapport Van Schendel ("Rijksmuseum"), le rapport Werner ("British Museum") sur les matériaux synthétiques, le rapport Organ ("British Museum") sur les métaux, le rapport Bellenger ("Textile museum", Washington) sur les textiles. Il n'est pas indifférent de souligner que l'unanimité s'est faite sur l'obligation de n'admettre au contact permanent des documents aucun produit dont la composition ne puisse être constamment et précisément connue et garantie : il a notamment été rappelé que la composition des produits commerciaux peut être modifiée sans aucun changement de nom ni de conditionnement.

De nouvelles recherches ont été projetées sur l'éclairage, la conservation des ouvrages et objets de bois et celle des instruments de musique, les problèmes spéciaux posés par les climats tropicaux.

  1.  (retour)↑  B. Bibl. France, 4e année, n° 9, septembre 1959, pp. 415-416.
  2.  (retour)↑  Paris [Bibliothèque nationale] 1951. - 37 cm, 8 p. multigr., tableaux, graphiques.
  3.  (retour)↑  Paris [Bibliothèque nationale] 1961. - 27 cm, 24 p. multigr., tableaux.
  4.  (retour)↑  B. Bibl. France, 5e année, n° 8, août 1960, pp. 308-309.