Quand l’événement fait l’événement

Quelle meilleure occasion de reconsidérer, sinon de (re)découvrir un événement – ou du moins les traces que ce dernier a pu laisser –, qu’une commémoration dudit événement ? De ce point de vue, le centenaire de l’éclatement de la Première Guerre mondiale est assurément lui-même un événement d’une ampleur considérable, dont les traductions et les usages en bibliothèque laissent entrevoir toute la richesse, mais également toute la complexité de la relation entretenue par la bibliothèque à la notion d’événement dans ses multiples acceptions.