Grande Guerre & Littérature

Le genre littéraire de la Grande Guerre a connu depuis un siècle des évolutions et des formes multiples, dont la diversité constitue toute la force : de la recherche de véracité du témoignage à l’émancipation progressive vers un au-delà de l’expérience qui fonde la démarche poétique dans sa quintessence, à une certaine relégation consécutive à la Deuxième Guerre mondiale et aux préoccupations politiques, stylistiques, qui ont caractérisé les années 1950 à 1970… Jusqu’au tournant des années 1990 qui voient émerger le récit de filiation, généalogique, puis une forme de dette historiographique déployée par le genre littéraire envers des témoins désormais disparus.