La numérisation à la Bibliothèque nationale de France et les investissements d’avenir

En partie en réaction aux réalisations de Google en la matière, la Bibliothèque nationale de France (BnF) s’est lancée depuis 2007 dans des opérations de numérisation de masse, aux coûts très élevés. Dans le cadre de l’emprunt national aux investissements d’avenir, l’État a créé pour la mise en œuvre de la part de ces programmes consacrés au développement de l’économie numérique un Fonds national pour la société numérique (FSN), dont le mode de fonctionnement, dit de « l’investisseur avisé », inclut une gestion comparable à celle d’une entreprise privée. Pour financer ses opérations de numérisation, la BnF a lancé un appel à partenariats et mis en place une filiale spécifique, « BnF-Partenariats ».