Une histoire politique de l’archivage du web

Cet article s’intéresse aux nouvelles organisations internationales qui, dans le domaine de la préservation numérique, sont les tremplins de la coopération entre bibliothèques nationales. À partir d’une étude de cas, le consortium international pour la préservation de l’internet, IIPC, fondé en 2003, il décrit les forces et dispositifs en présence pour assurer l’archivage du web mondial par la fédération d’initiatives patrimoniales nationales. L’histoire du consortium IIPC, approchée sous l’angle de la sociologie des organisations, révèle une dynamique typique de l’innovation où un besoin initialement technique devient progressivement l’enjeu de mobilisations politiques avant de (re)devenir un sujet bibliothéconomique. Elle montre également comment le développement logiciel, les actions de communication et l’invention de nouvelles pratiques documentaires contribuent à la réussite de l’innovation tout en créant potentiellement des situations de concurrence entre les communautés d’ingénieurs, de bibliothécaires et de décideurs.