L’évaluation du service

Au terme de la première tranche des travaux de réhabilitation de la bibliothèque universitaire droit-lettres de Grenoble, à l’issue de la réorganisation fonctionnelle et hiérarchique du SICD2 centrée sur les services au public, la direction du SICD a ouvert un processus d’évaluation de l’ensemble du service. Il a débuté en 2006, dans une période où l’évaluation n’était pas encore l’alpha et l’oméga des discours sur les bibliothèques, à l’instigation d’une mission permanente dont les objectifs ont très vite été précisés : doter la bibliothèque d’un outil de connaissance et de suivi de l’activité conçu comme une aide à la prise de décision. L’amélioration de la communication aussi bien en interne qu’avec la communauté universitaire était également une des ambitions affichées. À l’heure où le système universitaire français est en profonde mutation, les membres du SICD sont convaincus de l’intérêt de cette démarche à laquelle ils participent activement.