Pour une bibliothèque universitaire réincarnée

Les bibliothèques universitaires ne sauraient se réduire à leur seule fonction documentaire. Ce sont aussi et avant tout des lieux de vie et des espaces de sociabilité, que les bibliothécaires doivent se réapproprier en menant de véritables politiques de valorisation et d’innovation, et pas seulement en matière de documentation numérique, pour s’intéresser enfin à l’usager et à ses pratiques réelles. Pour cela, il est indispensable de transformer les compétences et les représentations des professionnels sur les fonctions de la bibliothèque physique, enfin évaluée.