Le cas de la documentation à l’université Paris-Est

En apparence absente des missions du PRES université Paris-Est lors de sa création en 2007, la documentation est représentée dans l’organigramme actuel parmi les groupes interétablissements. Si « la mise en place et la gestion d’équipements partagés entre les membres participants » sont prévues par la loi et peuvent concerner des projets documentaires, une longue maturation est nécessaire. L’existence d’une politique de mutualisation locale est un préalable essentiel, qu’elle passe par une structuration en SICD ou par une forme moins courante à l’exemple du groupement d’intérêt public (GIP) Polytechnicum de Marne-la-Vallée.