Acquérir la documentation électronique pour l’enseignement supérieur et la recherche

L’accroissement rapide de l’offre de la documentation électronique en bibliothèque universitaire, impulsé par le consortium Couperin, n’est plus aussi perceptible. Pour redresser la situation, une politique nationale commune de l’information scientifique et technique est vivement souhaitée par tous les acteurs. L’acquisition, dans un premier temps, de licences nationales pour les abonnements aux périodiques électroniques devrait permettre, à terme, d’accéder à des licences transnationales, auxquelles participent déjà quatre pays européens. D’autres aspects de la documentation électronique sont évoqués : les e-books, l’accès à cette documentation, l’archivage pérenne, etc.