De la formation permanente à la « formation professionnelle tout au long de la vie »

Cet article présente le dispositif de réforme de la formation professionnelle continue dans le secteur public, instituée par les lois de modernisation de la fonction publique de février 2007. L’introduction du DIF (droit individuel à la formation) constitue un élément-clé de cette réforme qui transpose – avec plus ou moins de clarté – pour le secteur public des dispositions prévues pour le secteur privé, avec comme objectifs de favoriser l’accès des agents à la formation professionnelle et de mieux accompagner le déroulement de leur carrière.