Un Ocean d’images

Dans le domaine du cinéma, la normalisation documentaire est freinée par différents obstacles, notamment la multiplicité des acteurs : coopération institutionnelle, agences de normalisation, diffuseurs, ayants droit, spécialistes des contenus (archives du film) ou de la méthodologie de l’information (bibliothèques). Les efforts de normalisation sont d’abord venus de l’aire anglo-américaine et ont porté sur la normalisation de l’information bibliographique (1970-1990). La numérisation et la diffusion en ligne ont ensuite favorisé différentes entreprises d’identification et de normalisation de l’information « dématérialisée », qui convergent aujourd’hui, principalement vers des outils collectifs de signalisation et des modèles communs de description et d’indexation