Le cercle de lecture invisible

Le bookcrossing, né en 2001 aux États-Unis, vise à faire circuler des livres dans la nature pour qu'ils puissent être trouvés et lus par d'autres personnes qui les « relâcheront » à leur tour. L'idée est de tisser un réseau de lecteurs à l'échelle mondiale, selon un concept novateur dans le domaine du livre et de la lecture qui fait voler en éclats un certain nombre de traditions dans le souci d'une autre économie du livre. Depuis peu, le phénomène atteint les bibliothèques comme une nouvelle forme d'action hors les murs. Reste à savoir sous quelles conditions ce circuit parallèle à la diffusion habituelle des livres est viable.