Religion et bibliothèques aux États-Unis

Les États-Unis sont nés des conflits religieux. La difficulté, pour la société américaine comme pour les bibliothèques, consiste à identifier les séparations entre l’Église et l’État et à définir ce qu’est la « religion ». Le droit américain ne s’immisce pas dans ces problèmes et s’emploie seulement à définir le comportement minimal admissible. Les bibliothèques, microcosmes de la société, constituent l’une des frontières tracées entre l’État et les citoyens. À l’instar des autres lieux publics, elles permettent de tester les règles garantes de la paix sociale. Elles se perçoivent comme des lieux de rencontre. L’American Library Association participe activement à la défense de la liberté intellectuelle.