Collaborer autrement

Les universités doivent aujourd'hui faire face à deux phénomènes d'inflation, qu'il est utile de rapprocher : l'inflation des publics, l'inflation des références. Plusieurs conséquences quant à la collaboration professionnelle s'ensuivent. Placées en concurrence, les universités doivent avoir une politique scientifique identifiable, qui ne peut se développer sans un accompagnement documentaire fort. Ouvertes à des publics nouveaux, elles ne peuvent avoir de politique pédagogique réelle sans transmission des pratiques de l'étude, parmi lesquelles la pratique documentaire est d'une importance majeure. Tenant un rôle dans la vie de leur environnement social, elles ne peuvent le jouer sans faire passer les bibliothèques « sur le devant » de cette scène. Pour ces motifs, une collaboration plus étroite des uns et des autres, à tous les niveaux de l'action et de la décision, est une condition pour l'avenir.