Patrimoine et nouvelles technologies

La BIU de médecine de Montpellier réalise un cédérom sur les manuscrits médiévaux de son fonds patrimonial afin de compléter et de stimuler leur étude par les scientifiques, et de montrer à un public beaucoup plus large des documents inaccessibles, tout en contribuant à les conserver. Aux deux manuscrits très impor-tants pour l'histoire de la musique et aux fragments musicaux de vingt-sept autres, ont été ajoutées des enluminures d'instruments de musique. Bibliothèque, manuscrits, histoire de l'écriture musicale, instruments forment quatre parties couplées à une base de données sur Internet. Outil de qualité pour les chercheurs, document attractif pour le public, nouvelle vie pour un patrimoine inestimable : tels sont les buts de ce travail qui devrait être suivi d'autres opérations semblables.