Vivre au rythme de l'utilisateur

Aux États-Unis, les débats sur le métier de bibliothécaire suivent l'évolution des demandes des lecteurs. Depuis les années 90, recherche d'information, communication et fourniture de documents ont migré vers des lieux hors de portée de l'influence du bibliothécaire. Un argument populaire dit que c'est en raison de son côté prodigieux que l'information numérisée doit être mise à la disposition de tous les citoyens au moyen de bibliothèques financées sur fonds publics. Le fait de disposer d'un ordinateur chez soi et au bureau fera baisser le nombre de visiteurs à la bibliothèque. La question la plus importante est donc la suivante : comment les bibliothécaires américains pourront-ils maîtriser eux-mêmes les techniques et la technologie afin de numériser et de diffuser leurs propres savoir-faire professionnels aussi bien que les données qui se trouvent dans les fichiers ?