entête
entête

L'ABF, l'ADBGV et l'ADBU pour la formation partagée des élèves conservateurs d’État et territoriaux

Les trois associations de bibliothécaires ont adressé un courrier au Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT), afin de s’opposer à la « dénonciation de la convention » le liant à l’Enssib dans le cadre de la formation des conservateurs territoriaux des bibliothèques.

Si elles reconnaissent « la part éminente que joue le CNFPT (…) dans l’acquisition par les conservateurs d’une solide culture territoriale », elles ne peuvent se résoudre « à la séparation qui semble envisagée (…) des formations des élèves conservateurs d’Etat et territoriaux dans une même école ». Pour ces trois associations, cette formation partagée permet notamment « la transmission de compétences partagées (…), la construction d’une conscience commune des enjeux de politiques publiques (…), ainsi que la constitution d’un « solide réseau professionnel au sein d'une même promotion, créant ainsi des ponts entre les problématiques et les professionnels des deux fonctions publiques ».

Affirmant enfin que « séparer totalement les formations initiales des conservateurs d’État et territoriaux les appauvrirait toutes deux », l’ABF, l’ADBGV et l’ADBU ont demandé, avant toute chose, la tenue d’une « mission d’évaluation de la formation des élèves conservateurs ».


 

Ajouter un commentaire