entête
entête

Des fonctions inattendues pour les bibliothèques

Une enquête menée par la bibliothèque départementale du Val-d’Oise auprès de 13 établissements de son réseau, qui avait pour objectif « d’évaluer l’impact des bibliothèques dans les domaines économique, social, culturel et éducatif (…), apporte des informations surprenantes ».  

Selon celle-ci, la bibliothèque a un impact positif sur les usagers dans des domaines inattendus : 75 % des personnes interrogées déclarent  que « fréquenter la bibliothèque agit positivement sur leur état d’esprit », une personne sur deux déclare que cela a modifié les liens qu’elle entretient avec son entourage et 28 % affirment trouver des informations influençant « leur manière de gérer leur santé ».

Les bibliothèques ont également « un impact réel sur le tissu économique local » : en effet, 52 % de leurs fournisseurs sont implantés dans le département. De plus, rejoindre la bibliothèque est pour 47 % des répondants l’occasion de faire des courses dans les magasins aux alentours. Les établissements ont aussi un rôle de socialisation : une personne sur deux vient accompagnée et une personne sur quatre y fait de nouvelles connaissances. La bibliothèque constitue enfin « un maillon important en matière d’éducation par les accueils de classes » et 49 % des usagers déclarent que « la fréquentation de la bibliothèque a eu un impact sur leur parcours scolaire ».

Confirmant « la place de la bibliothèque dans la vie culturelle locale », cette enquête sera suivie d’une étude nationale menée fin 2017 ou début 2018 par le ministère de la Culture et de la Communication et l’ABF.


 

Ajouter un commentaire