entête
entête

Comment rendre un portail de bibliothèque accessible à tous ?

L’année dernière, Tosca consultants et pixFL ont mené une enquête sur l’accessibilité numérique de 133 portails de bibliothèques. Le résultat fut sans appel : aucune des bibliothèques testées n’était en conformité avec les exigences du Référentiel général d’accessibilité de l’administration (RGAA), pourtant obligatoire.

Cela démontre que de nombreuses personnes en situation de handicap (déficients visuels, dyslexiques, personnes à mobilité réduite, etc.) sont confrontées à d’importantes difficultés pour consulter le portail de leur bibliothèque.

Cette étude a également révélé que les bibliothèques avaient une relative méconnaissance des démarches à mettre en œuvre pour disposer d’un portail accessible. La méthode étant pourtant simple, Tosca consultants a souhaité décrire la marche à suivre.

En général, la prise en compte de l’accessibilité du web dépend de 5 conditions :

  • une charte graphique accessible,
  • des contributeurs respectant les règles d’usage garantissant l’accessibilité des sites,
  • des logiciels générant des pages web conformes aux exigences d’accessibilité,
  • des ressources numériques accessibles,
  • un dispositif de contrôle transparent.

La bibliothèque souhaitant refondre son portail ne doit surtout pas hésiter à imposer aux acteurs du projet ces exigences précises, gage de la future accessibilité de leur portail numérique.

Si la bibliothèque n’a pas réussi à inscrire la réalisation de son portail dans une démarche rigoureuse de mise en accessibilité, il sera alors nécessaire d’agir a posteriori.

Plus d’informations sur le résumé de l’étude.


 

Ajouter un commentaire