entête
entête

Une invitation photographique

Le fonds Pierre Lafond de la BU de Caen

Grégor Blot-Julienne

Agnès Babois

Depuis mars 2010, elle est chargée de mission lecture publique et patrimoine au CRL de Basse-Normandie. Elle a notamment occupé précédemment un poste de chargée de mission à la bibliothèque de Caen et la direction de la culture de Caen-la-Mer.

C’est grâce à un appel à projet du ministère de la Culture et de la Communication que le service commun de la documentation de l’université de Caen et le Centre régional des lettres de Basse-Normandie ont pu numériser l’année dernière 1 836 photographies conservées à la bibliothèque universitaire Droit-Lettres et issues du fonds Pierre Lafond. La majorité des photographies se rapportant à la Première Guerre mondiale, cette opération a reçu le label « Centenaire ».

Issu d’une famille de patrons de presse rouennais, Pierre Lafond fut directeur administratif du Journal de Rouen jusqu’en 1944 et fondateur de l’imprimerie Lafond à Caen. Collectionneur de documents iconographiques se rapportant à la Grande Guerre, il a fait don d’une partie de sa collection aux archives départementales de Seine-Maritime à Rouen  1 et d’une partie à l’université de Caen à peine reconstruite.

Illustration
En Angleterre, l’entraînement des bataillons volontaires féminins : manœuvre des signaux de marine.

Car, si l’année 2014 est celle du centenaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale, elle marque aussi pour l’université de Caen et sa bibliothèque les soixante-dix ans de sa destruction lors des bombardements de juillet 1944. Grâce à son don de plus de 1 200 ouvrages imprimés, de 200 cartes postales, d’affiches et de photographies, Pierre Lafond apparaît donc dans la liste des principaux donateurs particuliers qui ont contribué à la reconstitution des collections  2.

Les photographies proprement dites ont été numérisées sur leur support d’origine : collées sur carte bristol et accompagnées d’une légende manuscrite, manifestement de la même main, identifiant peu ou prou les lieux, les scènes et les thématiques.

Illustration
Arrivée à Lyon d’un convoi de grands mutilés venant d’Allemagne.

Car les sujets des photographies sont particulièrement divers. Ce fonds témoigne des opérations militaires, de la vie sur les différents fronts, des destructions, des blessés et orphelins, des tombes. Il témoigne de l’évolution des techniques militaires et des matériels, en particulier des innovations dans l’aéronautique civile et militaire. Bien sûr, les photographies de presse traitent aussi de l’actualité politique et diplomatique. Certaines photographies telles celles liées à la Guerre dite des Bananes témoignent aussi d’une histoire moins connue. Mais si ces photographies sont saisissantes, c’est aussi qu’en dehors du front, elles montrent la vie économique, culturelle, sociale, sportive d’une période cruciale, en particulier pour la place des femmes dans la société. Ainsi le cliché de Suzanne Lenglen en 1914, année de son premier titre mondial, ainsi des clichés de la grève des midinettes, ainsi le portrait de Jeanne Pallier, aviatrice de la Stella, des conductrices de tramway américaines, des anglaises manœuvrant les signaux de marine, ou encore une photographie de la féministe et syndicaliste Hélène Brion lors de son procès pour « pacifisme ».

Illustration
La promenade des grands blessés au jardin des Tuileries.

Toutes les photographies sont diffusées sur Normannia  3, et signalées dans le catalogue de la bibliothèque universitaire  4 et dans le Sudoc. Certains originaux sont aussi présentés en marge de l’exposition « Équitations » du Musée de Normandie, à l’initiative et en coopération avec l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre.

Illustration
Les réfugiés belges à Paris. Les péniches aménagées pour loger les familles belges sans abri.

Mais il nous apparaissait essentiel de diffuser ces clichés bien au-delà et surtout d’en permettre la consultation et le réemploi grâce à une licence ouverte. C’est ce que nous faisons sur Flickr, dans le cadre des Commons  5, grâce à la licence « no known copyrights ». Nous espérons aussi recueillir de la sorte les éléments qui permettront de dater ou de localiser plus précisément certains clichés pour lesquels les légendes sont trop laconiques.

Illustration
À Paris, la grève des midinettes. Le cortège des grévistes défilant rue de la Paix, devant les maisons de couture dont elles ont abandonné les ateliers en signe de protestation.

Nous vous invitons à découvrir ce fonds et à suivre son actualité sur notre site internet  6 et sur Twitter @BuzzUnicaen.