entête
entête

« Envoyez la musique ! »

Lecture Jeune, n° 146

Juin 2013, 80 p.
ISSN 1163-4987 : 14 €

par Cécile Touitou

« Envoyez la musique ! » propose ce numéro de la « revue de réflexion, d’information et de choix de livres pour adolescents », Lecture Jeune, dans son dossier de juin 2013. C’est donc avec rythme et entrain que l’on est invité à lire les synthèses des études les plus récentes en matière de pratiques culturelles des jeunes, et particulièrement de pratiques d’écoute musicale par les adolescents.

La plupart des études récemment menées par les sociologues de la culture exploitent et approfondissent la somme incontournable que constitue la dernière édition des Pratiques culturelles des Français 1. Sur la question des pratiques musicales, on pouvait y lire, dès 2008, de façon assez prémonitoire, qu’« en devenant numérique, la musique a encore gagné en accessibilité : les nouvelles possibilités de stockage, d’échange ou de transfert d’un support à l’autre ainsi que la multiplication des supports d’écoute, du téléphone portable à l’ordinateur en passant par le lecteur MP3, ont favorisé une intégration toujours plus grande de la musique dans la vie quotidienne au domicile mais aussi pendant le temps de transport et pour certains le temps de travail ». Cette publication ainsi que la synthèse publiée un an auparavant, Approche générationnelle des pratiques culturelles et médiatiques, ont alors souligné que les mutations en cours en matière de pratiques culturelles risquaient, écrivait Olivier Donnat, de s’amplifier dans les quinze années à venir en liaison avec le renouvellement des générations et que la jeunesse contemporaine était la plus investie des générations observées depuis 1973 (date de la première édition des PCF  2) dans les activités musicales (pratique, écoute, création). C’est donc tout naturellement sur les plus jeunes qu’il convenait de se pencher pour comprendre ce qui se tramait derrière les écrans des ordinateurs et des lecteurs MP3 devenus en quelques années compagnons incontournables des lycéens, des collégiens, et maintenant des enfants du primaire

Comme nous le savons, les travaux d’Olivier Donnat portaient sur la population des 15 ans et plus. Dans le cadre de la problématique résumée dans l’édito du dossier par « la musique dans la peau… des ados », les sociologues qui offrent leurs contributions à ce dossier complètent le cadrage général de l’étude barométrique du DEPS par celles de Sylvie Octobre  3 ou de Dominique Pasquier centrées sur les jeunes et les adolescents. Un des premiers intérêts de ce dossier est de faire le point sur ces travaux récents et de fournir une bibliographie assez exhaustive sur le sujet.

On retiendra, par exemple, les données du tableau ci-dessous, extrait de « L’enfance des loisirs », que commente largement Florence Eloy dans son article introductif en évoquant en détail la place comparée de la lecture et de la musique, l’une vécue comme une contrainte scolaire à mesure de l’avancée en âge au cours du collège et du lycée, l’autre, comme un loisir, voire comme un divertissement, source d’échange et de partage ; l’une continuant à véhiculer des transmissions verticales, l’autre « davantage concurrencée par les injonctions horizontales venant des groupes de pairs ». Florence Eloy montre que si ces deux pratiques se distinguent notamment par l’engouement relativement récent des jeunes pour l’une et la désaffection concomitante de l’autre (voir les courbes en ciseaux que dessinent les pratiques de l’une et de l’autre selon les tranches d’âge : « Écouter de la musique enregistrée tous les jours » est une activité pour 37 % des 11 ans et pour 68,5 % des 17 ans. « Lire des livres tous les jours » concerne 33,5 % des plus jeunes et 9 % des plus âgés), elles ne sont pas pour autant radicalement opposées dans la mesure où les trajectoires d’auditeur et de lecteur connaissent une certaine similitude, résumée dans le constat fait en 1999 par C. Baudelot, M. Cartier et C. Détrez  4 : « Plus on connaît, plus on se distingue, plus on éprouve de difficultés à se retrouver dans des valeurs consacrées. »

Illustration
Consommations culturelles quotidiennes et avancée en âge (en %)

Florence Eloy, jeune docteure en sociologie a consacré sa thèse à « Apprendre à écouter la musique. Culture légitime, culture scolaire et cultures juvéniles ». Elle revient dans son article sur la comparaison de l’évolution des pratiques de lecture et d’écoute de musique au cours de l’adolescence. Nous retiendrons particulièrement ce qu’elle écrit sur la construction de ces expertises (musicales ou littéraires) qui se font certes dans un contexte de standardisation des goûts musicaux, mais où progressivement les compétences s’approfondissent et les goûts se spécialisent et se diversifient en passant ainsi d’une « norme de conformité » chez les plus jeunes, à une « norme de singularisation », chez les plus âgés. Elle souligne cependant que si la musique connaît un essor très marqué et est avant tout une pratique « extrêmement imbriquée à la sociabilité entre pairs », la lecture (dans un contexte de recul des pratiques précédemment évoqué), est largement « tributaire du calendrier scolaire, instance de socialisation beaucoup plus prégnante qu’en matière de musique ».

Hervé Glevarec, qui a récemment publié un essai sur La culture de la chambre 5, revient sur l’évolution et la structuration des goûts musicaux des adolescents.

Gilles Rettel montre en quoi la volatilité et l’ubiquité des fichiers musicaux (soniel) augmentent non seulement la possibilité de leur diffusion mais impactent fortement la mutation des pratiques. Johann Brun, bibliothécaire, responsable de la section « image et son » de la médiathèque du Bois fleuri à Lormont (Gironde) présente le fonctionnement de son département et les innovations qui sont proposées aux usagers, propos complétés par Xavier Galaup, de la médiathèque départementale du Haut-Rhin qui évoque le volet musical du portail Calice68  6.

Ce court dossier (au total une trentaine de pages) est donc une parfaite introduction aux questions de pratiques culturelles musicales adolescentes, offrant des synthèses concises et intéressantes sur les derniers travaux en la matière, invitant à les lire ou les relire, ainsi qu’un éclairage bienvenu sur la médiation proposée par des médiathèques qui ont fait le pari de la mutation numérique pour les contenus musicaux.

  1.  (retour)↑  Olivier Donnat, Les pratiques culturelles des Français à l’ère numérique : enquête 2008, La Découverte/Ministère de la Culture et de la Communication, 2009.
  2.  (retour)↑  Voir le site qui leur est consacré : http://www.pratiquesculturelles.culture.gouv.fr/
  3.  (retour)↑  Sylvie Octobre et Nathalie Berthomier, « L’enfance des loisirs », Culture études 2011/6 (n° 6), p. 1-12. – Sylvie Octobre, Les loisirs culturels des 6-14 ans, DEPS, « Questions de culture », 2004. – Dominique Pasquier, Cultures lycéennes. La tyrannie de la majorité, Autrement, coll. « Mutations », 2005. Toutes ces références sont disponibles en ligne sur : http://www.cairn.info
  4.  (retour)↑  Christian Baudelot, Marie Cartier et Christine Détrez, Et pourtant ils lisent…, Éd. du Seuil, 1999.
  5.  (retour)↑  Hervé Glevarec, La culture de la chambre. Préadolescence et culture contemporaine dans l’espace familial, La Documentation française, coll. « Questions de culture », 2009.
  6.  (retour)↑  http://www.calice68.fr dans la rubrique « Services en ligne ».