entête
entête

Éditorial

Anne-Marie Bertand

Quoi de neuf dans les bibliothèques nationales ?

De nouveaux bâtiments. De nouveaux organigrammes. De nouveaux services. De nouvelles réflexions, de nouvelles approches, de nouvelles perspectives, de nouveaux projets.

Si le numérique est le principal moteur (plus si nouveau !) qui génère projets et services (une bibliothèque numérique internationale pour les bibliothèques hispanophones, une approche contenu et accès pour la British Library, un site mémoriel pour la BN de Singapour, la gestion de l’Open Access…), il n’est pas le seul élément qui appelle des évolutions. BAnQ, à Montréal, réorganise son réseau et ses partenariats, la BnF, à Paris, revisite ses espaces de lecture, la British Library gère un budget en berne… En contrepoint, un chercheur, Alexandre Moatti, historien des sciences, témoigne de ses relations avec la BnF, sur place ou à distance, puisque les usages, eux aussi, évoluent.


Quoi de neuf dans le BBF ?

Ce dernier numéro de l’année est, aussi, le dernier numéro de cette formule du BBF: en 2014, le BBF change de logo, de format, de périodicité, de maquette, de papier, de rubriques…, et de rédacteur en chef (Anne-Sophie Chazaud prendra ses fonctions en janvier 2014). Le site web fait pareillement peau neuve, avec des rubriques autonomes, plus de réactivité et d’interactivité. Une formule papier plus culturelle, une formule en ligne plus conviviale : le nouveau BBF est dans les tuyaux.

Vous en verrez les résultats en janvier pour le site, en mars pour le n° 1 de la formule papier. Patience…