entête
entête

Gernot U. Gabel

Bibliotheken in Frankreich

Hürth (Allemagne), Edition Gemini, 2011, 236 p., 21 cm
ISBN 978-3-922331-50-6 : 23 €

par David-Georges Picard

Professionnel remarquablement attaché au développement des relations franco-allemandes par le biais des bibliothèques et observateur rigoureux des pratiques bibliothéconomiques de part et d’autre du Rhin, Gernot U. Gabel est l’auteur de plus de cinquante articles sur les établissements documentaires français et le système universitaire de la documentation en France.

Au cours de presque trente années (de 1983 à 2010), il s’est penché, notamment dans le journal Bibliotheksdienst 1 de la Zentral- und Landesbibliothek de Berlin, sur la situation de quelques-uns des établissements emblématiques, particulièrement dans le domaine de l’enseignement supérieur ou ayant une forte vocation universitaire, dans une logique a priori comparative avec le système allemand, mais aussi interculturelle.

Cet ouvrage, somme de cet œuvre composé sur la longue durée, ouvrage qui aurait pu s’intituler Mélanges Gabel, compile donc la totalité des articles publiés par l’auteur sur la question documentaire française. La plume de Gernot U. Gabel est bien connue des professionnels français et les contributions de ce dernier au Bulletin des bibliothèques de France sont nombreuses, soulignant le double engagement de ce bibliothécaire, soucieux de faire connaître en Allemagne les spécificités françaises et d’éclairer le regard que les professionnels français portent sur eux-mêmes et sur leurs collègues d’outre-Rhin.

Bibliotheken in Frankreich dresse le portrait de grandes institutions françaises – de la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) à la bibliothèque municipale de Metz, de la Bibliothèque nationale de France à la bibliothèque Sainte-Geneviève – et s’attarde sur quelques établissements à l’identité prononcée (L’Heure joyeuse, La joie par les livres, la Mazarine, la Bibliothèque nationale et universitaire, etc.).

À la manière d’un Nattier ou d’un Largillière, Gernot U. Gabel structure sa composition autour d’un équilibre toujours le même : bref historique, exposé architectural, dimension documentaire et aspects informatiques. L’organisation des espaces, les problématiques de construction et de rénovation suscitent d’ailleurs de multiples développements tant les politiques françaises ont été audacieuses au cours de la période 1980-2010.

La juxtaposition des articles « de la période française » rappelle ainsi le formidable chantier que fut la question des bibliothèques en France au tournant des années 1980 et jusqu’à l’aube des années 2000. Qu’il s’agisse de la Bibliothèque Nationale, devenue Très Grande Bibliothèque puis Bibliothèque nationale de France, qu’il s’agisse des bibliothèques universitaires dont les capacités en volume de documentation et en places assises progressent vertigineusement, qu’il s’agisse de la BNU, qu’il s’agisse de la bibliothèque Sainte-Geneviève… À ces articles individuels s’accolent une étude et une réflexion sur le fond des politiques entreprises dans le domaine de l’enseignement supérieur, comme par exemple au sujet des Cadist largement inspirés, dès leur création, des Sondersammelgebietsbibliotheken d’Allemagne.

Cette faveur ontologique accordée au monde universitaire révèle la nécessité de partager avec le lectorat allemand des éléments de comparaison avec les BU allemandes, autrement mieux dotées que les BU françaises et davantage positionnées dans une démarche de partenariat étroit avec l’univers de la recherche.

La place consacrée à la lecture publique française est, il faut toutefois le noter, circonscrite à un mince espace, loin de rendre une juste image de l’action menée par les collectivités territoriales sur la même période, y compris en faveur de la lecture académique et de la valorisation des collections patrimoniales.

Plus prosaïquement manquent enfin à cet ouvrage la citation des sources bibliographiques, les dates précises d’édition et les références des publications desquelles sont tirés les articles rassemblés.

Précieux cadeau fait par Gisela Gabel-Jahns à son époux Gernot, cet ouvrage témoigne avant tout de l’engagement politique d’un bibliothécaire en faveur des relations franco-allemandes, dont le patient écho suscitera, souhaitons-le, davantage encore l’intérêt réciproque des professionnels pour la compréhension des pratiques et des usages des deux côtés du Rhin.

  1.  (retour)↑  Numéros disponibles en plein texte à l’adresse : http://www.zlb.de/aktivitaeten/bd_neu