entête
entête

Bibliothèques et handicaps

Accueillir tous les publics

Annecy, Agence Rhône-Alpes pour le livre et la documentation (Arald), 2010, 102 p.
ISBN 2-913384-25-0 : 12 €

par Anne-Laurence Margérard

Ce guide, paru en 2010, fait suite à une réflexion menée en 2009 par les bibliothèques départementales des huit départements de la région Rhône-Alpes sur la thématique de l’accueil de tous les publics dans les bibliothèques.

Cet ouvrage aborde la question du handicap sous différents angles, traitant successivement de l’accessibilité des bâtiments et espaces, de l’accueil des publics, de l’information, des collections, des animations, en ayant pris soin au préalable de décrire succinctement les différents types de handicap. 
La première partie, consacrée à la description synthétique des types de handicap et à l’énumération des partenaires, pose les bases du sujet et livre des repères essentiels aux bibliothèques souhaitant porter une attention particulière aux publics handicapés.

La deuxième partie précise les cadres législatifs et réglementaires des accès intérieurs et extérieurs, et aborde les démarches dans le cadre d’un diagnostic des conditions d’accessibilité des établissements recevant du public. Il est notamment fait référence à la « chaîne de l’accessibilité » – notion utilisée par Dominique Ferté, auteur de L’accessibilité en pratique aux éditions Le Moniteur –, à la « chaîne du déplacement » extraite de la loi d’orientation du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », aux éléments de repérage et de guidage balisant les cheminements grâce à une signalisation adaptée… Les explications pratiques sont complétées par des exemples d’aménagements et d’adaptations techniques déjà mis en place dans les bibliothèques rhône-alpines.

La troisième partie se focalise sur les dispositifs d’information, d’accueil et d’accompagnement adaptés aux publics handicapés. Sont par exemple présentés les télé-agrandisseurs, la vélotypie, la dactylogie, le langage parlé complété, la boucle magnétique, le système B.A.BAR…, illustrés d’exemples d’initiatives décrites par les témoignages de personnel déplorant le plus souvent un manque de formation et de connaissance de ces publics.
 La quatrième et dernière partie aborde la notion de collection adaptée – depuis les livres et revues en gros caractères, aux livres tactiles, en passant par les livres sonores, en braille, ou traduits en langue des signes – et celle de médiation à travers la mise en place d’animations visant à promouvoir ces collections.

Ce guide a le mérite d’être clair, pratique et synthétique, parfois peut-être un peu trop, mais de nombreux renvois vers des références précieuses et plutôt bien signalées permettent d’approfondir la lecture. Le texte complété ponctuellement d’exemples et de témoignages confère à l’ouvrage humanité et éléments concrets. Le cadre légal contraignant les établissements qui reçoivent du public à s’adapter aux personnes handicapées est vu comme une opportunité pour les bibliothèques d’interroger leurs habitudes, voire d’aller jusqu’à modifier leurs pratiques. La lecture de ce livre apporte des repères pour « aborder le monde du handicap » et éclaire sur les démarches à mener.