entête
entête

The Special Collections Handbook

London, Facet Publishing, 2011, 210 p., 23,5 cm
ISBN 978-1-85604-757-9 : 54,95 £

Publié par Facet, maison d’édition qui appartient à l’association des bibliothécaires britanniques (Cilip), ce Manuel des collections patrimoniales est proposé par Alison Cullingford, responsable des Special Collections à l’université de Bradford, membre du Rare Books and Special Collections Group du Cilip. Ramassé, ce manuel se veut un compagnon de tous les jours pour la gestion de ces collections, et cherche à couvrir les très nombreux domaines que doit maîtriser un responsable de fonds patrimoniaux, qu’il travaille seul ou au sein d’une importante équipe. En 204 pages, l’auteur parle de tout : la conservation, les plans d’urgence, les connaissances scientifiques, la politique d’enrichissement, la description, les questions légales et éthiques, les services au public, la communication et le marketing, la valorisation, la recherche de financements et de mécénat, le tout complété par des annexes qui présentent les ressources de base, les carrières, la formation des bibliothécaires spécialisés dans ces collections. Brièvement, clairement, tout est passé en revue, des reliures anciennes à Google Books, de l’inactivation des moisissures à la communication sur le web, de la zone grise aux heures d’ouverture… Ainsi, il n’y a pas la place d’expliquer comment se calcule l’empreinte : l’auteur indique rapidement à quoi elle sert et renvoie à d’autres publications l’expliquant en détail, en l’occurrence, non pas aux normes de catalogage mais au manuel de Philip Gaskell, A New Introduction to Bibliography. Dublin Core est présenté en six lignes, ce qui permet simplement de comprendre de quoi il s’agit. Certains aspects sont approfondis par des études de cas : sur le psautier Macclesfield, conservé en mains privées jusqu’en 2004 et bloqué en Grande-Bretagne comme trésor national malgré une acquisition par le J. Paul Getty Museum (à Malibu, en Californie) ; le manuscrit Auchinleck ; la création de valises pédagogiques par l’Ohio State University Cartoon Library ; les financements privés spécifiquement accordés pour les collections patrimoniales dans le projet de nouvelle bibliothèque de l’université d’Aberdeen, etc.

Le livre est complété par le site internet de l’auteur, qui est aussi très présente sur des blogs et par des tweets : http://specialcollectionshandbook.com

Raphaële Mouren