entête
entête

La presse en ligne

Paris, La Découverte, 2011, 126 p., 19 cm Coll. « Repères »
ISBN 978-2-7071-5774-4 : 10 €

Si l’informatisation de la fabrication des journaux, ou plutôt de leurs contenus, date de la fin des années soixante en Amérique du Nord, les débuts de la presse en ligne peuvent grosso modo être datés du lancement à succès, par le Wall Street Journal, d’un service correspondant à cette notion, en 1978.

Trente et quelques années plus tard, ce sont des milliers de sites de presse en ligne qui sont disponibles, dont les auteurs, l’un sociologue, l’autre économiste (ce qui offre une intéressante complémentarité) interrogent cependant la viabilité économique, toujours en devenir, que ce soit celle des journaux « historiques » portés sur le web avec plus ou moins de bonheur ou, horrible terme, celle des « pure-players », entendez les journaux créés pour et uniquement disponibles sur le web, avant que de conclure : « En 2010, les modèles économiques des sites de presse [en ligne] ne semblent pas pérennes. »

Comme toujours dans cette essentielle, solide et précieuse collection que constitue « Repères », le sujet est abordé sous tous ces aspects, incluant, quoique de manière succincte, les aspects informatiques, mais aussi le cadre juridique, l’organisation des structures, les publics et les contributeurs. Une typologie des différentes formes de la presse en ligne et une liste, qui sera forcément rapidement dépassée, des principaux acteurs complètent l’ensemble.

Yves Desrichard