entête
entête

La folie évaluation

Les nouvelles fabriques de la servitude

Paris, Mille et une nuits, 2011, 203 p., 22 cm
ISBN 978-2-75550-631-0 : 17,30 €

La mise en place de nouvelles modalités d’évaluation, notamment du travail universitaire, dans le sillage de la loi sur les libertés et responsabilités des universités en général, et la création de l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (Aeres) en particulier, ont généré une abondante littérature sur la question de l’évaluation, de ses modalités et de ses procédures, puisque personne, au moins, ne semble remettre en cause son bien-fondé. Le présent ouvrage ajoute un regard excessivement polémique, mais qu’on aurait aimé plus complexe, plus étayé, et d’une syntaxe moins relâchée, à cette bibliographie. Si le lecteur professionnel restera perplexe sur les attaques contre la bibliométrie et l’analyse de citations – que les auteurs semblent découvrir pour l’occasion –, on pourra s’intéresser aux questionnements que ces mêmes auteurs, tous psychanalystes et professeurs de psychopathologie, proposent sur l’évaluation de leur discipline, sans qu’il soit possible de faire la part de ce qui relève de la querelle avec les thérapies comportementales (entre autres) et des protestations véritablement pertinentes.

Yves Desrichard