entête
entête

Bibliothèque de la gare de Haarlem

Amandine Jacquet

Haarlem est une ville de 150 000 habitants. La bibliothèque inclut la bibliothèque centrale, 5 bibliothèques annexes (dont celle de la ville de Heemstede, 26 000 habitants) et la bibliothèque de la gare. On compte un peu plus de 39 000 adhérents, pour 930 000 prêts par an (chiffres 2010, uniquement pour Haarlem proprement dit).

À la bibliothèque de la gare de Haarlem, les livres sont empruntables, mais les journaux et magazines doivent être consultés sur place. La bibliothèque offre au public le wifi, quatre ordinateurs connectés à internet ainsi que deux iPads. Les horaires d’ouverture sont concentrés sur deux plages : de 7 h à 9 h et de 16 h à 19 h, du mardi au samedi. Un bibliothécaire est présent en permanence (soit 25 heures par semaine, réparties sur 5 jours).

Pour utiliser la bibliothèque, les adhérents paient, en plus de leur abonnement à la bibliothèque de Haarlem proprement dite (de 32 à 41,50 euros selon les cas), 10 euros supplémentaires. Les non-adhérents peuvent prendre un abonnement uniquement pour la bibliothèque de la gare, moyennant 40 euros par an. Le paiement à l’acte est aussi possible (2,50 euros à l’acte, système par carte avec prépaiement).

Les usagers peuvent gérer leurs prêts et retours avec l’automate de prêt. Le bibliothécaire est là pour les informer et les aider dans l’utilisation des machines et de la bibliothèque, les conseiller, faire que la bibliothèque reste un espace agréable, soigné et bien rangé.

La bibliothèque comprend un espace « rapide », pour les personnes qui ont juste le temps d’emprunter un livre avant de sauter dans le train, et un espace « lent » pour celles qui attendent le train, et dans lequel se trouvent les ordinateurs, les journaux, les magazines, façon salle d’attente.

Les livres sont récents (publiés depuis deux ans au maximum) et présentés autant que possible de face, ou en pile. L’idée est de reproduire une ambiance de librairie dans l’espace « rapide ».

Le budget de création a été de 280 000 euros, dont 80 000 euros d’équipements communs à toutes les (futures) bibliothèques de gare (site internet, système informatique, design intérieur…). Le budget annuel (hors livres) est de 147 000 euros, et le budget d’acquisition est de 20 300 euros.

La bibliothèque de la gare de Haarlem est le pilote d’un projet plus vaste qui vise à implanter de nombreuses bibliothèques de gare aux Pays-Bas, dans le but d’augmenter le nombre d’adhérents et d’accroître la renommée des bibliothèques néerlandaises.

Amandine Jacquet

Site web : http://www.bibliotheekophetstation.nl