entête
entête

Rapporto sulle biblioteche italiane 2009-2010

A cura di Vittorio Ponzani ; direzione scientifica di Giovanni Solimine

Rome, AIB, 2010, 193 p., 21 cm
ISBN 978-88-7812-206-2 : 20 €

Le Rapport sur les bibliothèques italiennes 2009-2010 publié par l’Associazione italiana biblioteche (AIB) débute par un cri d’alarme lancé par son président, Mauro Guerrini, sur les répercussions de la crise économique sur les bibliothèques italiennes déjà confrontées depuis plusieurs années aux restrictions budgétaires. Il fait le constat d’une aggravation de la situation qui se traduit par une réduction des horaires d’ouverture, un fléchissement des acquisitions de livres et de sérieuses menaces laissant craindre des fermetures de services.

Face à ces perspectives moroses, l’AIB dresse un bilan des actions conduites par les bibliothèques pour trouver des solutions et continuer à remplir leurs missions au service de la démocratie et de la culture. Ainsi, une des contributions concerne le recours plus fréquent des bibliothèques italiennes au fund raising comme moyen de collecter des fonds, mais aussi comme stratégie pour établir des relations durables avec des partenaires financiers privés et les impliquer dans des collaborations à long terme.

D’autres textes présentent un panorama des bibliothèques académiques et notamment le renforcement de la coopération interuniversitaire pour la fourniture des monographies. L’accord de partenariat signé par 19 universités prévoit, non seulement l’organisation d’appels d’offres groupés mais aussi une gestion commune de tout le circuit de fourniture des documents.

L’état des lieux réalisé sur les systèmes informatisés de gestion de bibliothèque ainsi que l’analyse sur le développement de l’open access sont aussi pleins d’enseignements. Pour terminer, signalons un bilan du Congrès de l’Ifla qui s’est tenu à Milan en 2009 et surtout un compte rendu édifiant sur les conséquences dramatiques du tremblement de terre qui a dévasté la région de l’Aquila en avril 2009.

Livia Rapatel