entête
entête

Le libre accès à l’information

Premières rencontres présidentielles de l’Ifla

Jean-Philippe Accart

C’est à Berlin, du 18 au 19 janvier derniers, que se sont tenues les premières rencontres présidentielles de l’Ifla, organisées à l’instigation de Claudia Lux, directrice de la Zentralbibliothek de Berlin et nouvelle présidente de l’Ifla.

Claudia Lux a choisi des thèmes forts pour sa présidence. L’un d’eux, le lobbying, correspond à une préoccupation majeure des professionnels de l’information : comment faire se rencontrer le monde politique et le monde bibliothéconomique, comment intégrer les intérêts des bibliothèques dans les politiques gouvernementales et locales. Déjà en 2005, Claudia Lux déclarait lors d’un entretien à la revue allemande BuB (6/2005, p. 415) : « Décideurs et bibliothécaires doivent s’asseoir autour de la même table. » Depuis, lors des conférences annuelles de l’Ifla, à Buenos  Aires (2005) et à Séoul (2006), elle n’a eu de cesse de développer cette idée, en organisant par exemple des tables rondes qui ont rencontré un grand succès auprès des participants. Elle a également expliqué son slogan présidentiel, « Les bibliothèques à l’ordre du jour 1 », dans une conférence très appréciée 2 : en résumé, elle incite fortement les bibliothécaires à mettre en avant leurs bibliothèques à chaque fois que l’occasion se présente, au niveau local ou au plan gouvernemental, avec des prises de position régulières sur les sujets qui les touchent. Elle souhaite ainsi mettre en place un guide des meilleures pratiques en la matière.

Les premières rencontres présidentielles de Berlin sont dans la continuité du processus entamé sous forme d’un séminaire de deux journées co-organisées par l’Ifla 3, l’Ifla-Deutschland 4, le ministère des Affaires étrangères allemand, le Goethe Institut 5 et un certain nombre de bibliothèques allemandes. Avec pour thème « Le libre accès à l’information », l’objectif annoncé de ces rencontres est d’encourager les échanges internationaux, de renforcer les relations entre bibliothèques, représentants des politiques culturelles et décideurs. La bibliothèque, reflet d’une société démocratique, est le lieu idéal où les citoyens ont un libre accès à l’information.

Berlin a été choisie en fonction de sa proximité avec des pays d’Europe de l’Est 6 : sept bibliothécaires et sept politiciens de ces pays sont invités officiellement à un échange de vues sur les sujets précédemment cités. La première journée est consacrée aux évolutions en cours dans les bibliothèques en Allemagne : la coopération avec les projets nationaux de licences, la Deutsche Internet Bibliothek 7, le projet Elan de la Bibliothèque technique de Hanovre 8, le métacatalogue virtuel (KVK) 9 de la bibliothèque universitaire de Karlsruhe. Une visite de la Zentral-bibliothek 10, une des principales de la ville de Berlin, clôt cette première journée.

La seconde journée met à l’ordre du jour les questions du droit d’auteur, du droit de copie numérique avec une intervention remarquée d’Ute Schwens (directrice de la Bibliothèque nationale allemande – DNB 11) qui décrit la situation de l’Allemagne en la matière, avec une position très restrictive du droit dans les bibliothèques mais qui tend à s’assouplir. L’Open Access Initiative fait également l’objet d’un long développement au travers de différents projets européens. La fin de la journée est plus « politique » avec l’intervention de Gundula Felten, chef de la bibliothèque et du transfert de l’information au ministère des Affaires étrangères et un débat sur l’importance des bibliothèques dans la société, avec des déclarations de trois bibliothécaires et de trois politiciens d’Europe de l’Est : leurs réflexions vont dans le même sens, à savoir que la bibliothèque, lieu de culture et d’accès à l’information, constitue un véritable lien social dans la cité.

Ce premier débat à Berlin sera suivi d’autres débats sur le même modèle en 2008 et en 2009, mais avec des représentants d’autres régions d’Europe ou du monde. Les informations seront données lors du prochain congrès, à Durban (Afrique du Sud) en août 2007 12.