entête
entête

Journal of electronic resources in medical libraries

volume 1, no 1, 2004

Binghamton : Haworth Information Press. – 125 p. ; 22 cm. ISSN 1542-4065. Abonnement (4 numéros) : 75 $ (individuels) ; 240 $ (bibliothèques)

par Corinne Verry-Jolivet

Alors que de nombreuses revues existent dans le champ des bibliothèques médicales, aucune n’était jusque-là spécifiquement consacrée aux ressources électroniques. C’est donc une lacune qui se comble, à un moment où les choses commencent à se stabiliser en matière d’information électronique et où il est donc opportun d’apporter des éléments de réflexion et de prospective sur l’évolution de ces ressources.

Cette nouvelle revue, conçue comme une revue professionnelle à comité de lecture et dont les articles seront validés par des universitaires ou des spécialistes des bibliothèques médicales, est consacrée entièrement à l’accès, à l’évaluation et à la gestion des ressources électroniques dans le domaine médical.

Les thèmes couverts par le journal, et annoncés dans l’éditorial de ce premier numéro par M. Sandra Wood, éditeur scientifique de la revue, porteront surtout sur le développement des collections et la sélection des ressources électroniques. Autour de cet axe principal, la revue traitera aussi de l’archivage des revues électroniques, préoccupation majeure des bibliothèques scientifiques en général. Elle apportera un éclairage sur le rôle des bibliothèques médicales dans la formation des médecins, sur l’évaluation des produits électroniques et sur tous les outils ayant un lien avec les bibliothèques hospitalières ou de santé.

Ce premier numéro aborde des sujets divers, de la bibliothèque virtuelle aux logiciels spécifiques pour le traitement des dossiers médicaux, en passant par la comparaison de fournisseurs de bases de liens. La bibliothèque virtuelle porte à discussion : l’expérience de l’Université de Yale est un exemple concret qui montre ce qui est possible aujourd’hui en matière d’accès facilité aux collections électroniques et d’accès distants via un serveur proxy.

L’article de Diana Bitterne et William C. Clinworth sur la comparaison d’Ovid technologies avec d’autres fournisseurs apporte des éléments techniques sur l’accès à l’information en texte intégral. Dans le même ordre d’idée, un point est fait sur l’évolution des revues électroniques et sur les implications en matière de gestion pour les bibliothèques. Enfin la présentation d’un système virtuel de gestion des connaissances en Grande-Bretagne est l’occasion d’un état des lieux sur l’évolution de ce type de service.

Les articles de fond sont suivis d’une rubrique « Forum » sur les journaux électroniques. Dans ce numéro, le premier article de cette rubrique porte sur une analyse comparative des licences d’abonnement, et propose méthodes et stratégies pour gérer au mieux ces contrats souvent très complexes.

Une rubrique de comptes rendus d’ouvrages présente quatre titres portant respectivement sur la formation aux nouvelles technologies, les manuels pour la création de sites web, le développement des collections et le catalogage des documents non imprimés.

Ce numéro présage plutôt bien de ce que devrait devenir cette revue, à la fois pratique et théorique, faisant le tour de la question d’un point de vue global et non pas fonctionnel, et s’adressant autant aux bibliothécaires de petites structures, hospitalières ou associatives par exemple, qu’à des gestionnaires d’information de plus grosses structures.

Une version électronique du journal est bien sûr proposée avec l’abonnement sur le site de l’éditeur : http://www.haworthpress.com