entête
entête

Cahiers de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet

Numéro 1, 1997. Paris : Doucet littéraire. 237 p. ; 24 cm. isbn 2-7186-0486-77 120 F

par Jean-Pierre Brèthes

La Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, institution prestigieuse, méritait largement qu'une revue de qualité permette, d'une part, aux amateurs de littérature de faire connaissance avec ses trésors et, d'autre part, d'inviter écrivains et critiques contemporains à les détailler et les explorer. C'est chose faite désormais avec la parution du premier numéro des Cahiers de la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, qui se présentent sous la forme d'un fort volume annuel de huit sections.

Inédits d'écrivains

Claude Simon et André Du Bouchet livrent un fragment d'une oeuvre en cours dans la rubrique « Ouverture », composée d'inédits d'écrivains qui n'ont pas encore déposé leurs archives à la bibliothèque. L'« Accueil » présente les fonds récemment entrés : dans ce numéro, E. M. Cioran, André Frénaud et Bernard Noël. On y trouvera un extrait inédit de chacun de ces auteurs, suivi d'une courte étude qui leur est consacrée.

« Hommage » prolonge les célébrations que réalise la bibliothèque pour honorer ses auteurs. Ainsi, Robert Desnos, André Breton et Tristan Tzara sont ici salués respectivement par Pierre Lartigue (donateur des manuscrits de Desnos), Yves Bonnefoy (Breton) et Pierre Lartigue, Bernard Noël, Jacques Roubaud (Tzara). La section « Document » propose des manuscrits rares conservés dans l'un des fonds de la bibliothèque : on découvrira des lettres de Jean Dubuffet à Florence Gould.

« Étude » réunit des travaux et témoignages sur des fonds, oeuvres ou supports qui constituent la matière et la richesse de la bibliothèque : les études Poétique de Verlaine, Cravan, le passeur de frontières, Jouhandeau ou le bonheur de vivre et René Char, dans la clarté de l'utopie y sont rassemblées.

« Point de vue » donne opportunément l'occasion à une personnalité, le relieur Sün Évrard, d'exprimer un premier avis extérieur sur la bibliothèque.

Dons et acquisitions

« Enrichissement » expose les accroissements de toute nature de l'année précédente, par dons et acquisitions. La section distingue les fonds (dons Cioran, Cravan et Bernard Noël), des ensembles (cahiers et livres de Silvia Baron Supervielle, un manuscrit de Roland Barthes, des lettres de Georges Bernanos, de Henri Ghéon, d'André Gide, de François Mauriac et de Henry de Montherlant, des disques de Robert Desnos, etc.) et des pièces isolées, manuscrits, épreuves, livres, reliures, oeuvres d'art Enfin, sous la rubrique « Information », sont signalées les manifestations organisées par la bibliothèque, ainsi que les expositions auxquelles elle a prêté son concours.

On le voit, un programme copieux et absolument littéraire, comme il sied à une revue qui fera connaître au loin la qualité d'un fonds particulièrement riche en littérature française des xixe et xxe siècles, notamment en poésie. À placer au premier plan de toute bibliothèque, publique ou universitaire de quelque importance et à recommander chaudement aux chercheurs dans ce domaine.