entête
entête

Le Projet européen Tolimac

Phase 2

Françoise Vandooren

Le consortium tolimac, financé par le 4e programme-cadre Télématique pour les bibliothèques de la dg XIII de la Commission des communautés européennes, vient d’entamer la deuxième phase de son projet de cartes à puce pour les bibliothèques 1. Avec la connexion des universités aux réseaux d’informations électroniques, les bibliothèques voient leur rôle traditionnel d’intermédiaire entre éditeurs et lecteurs évoluer : elles doivent gérer et faciliter l’accès de leurs utilisateurs aux services d’information électronique tout en offrant aux fournisseurs des garanties de paiement.

Cartes à puce et cryptographie

Le projet tolimac vise à développer un système de gestion globale des utilisateurs et des services électroniques des bibliothèques. Fondé sur la technologie des cartes à puce et la cryptographie, le système donne aux bibliothèques les moyens de définir des profils d’utilisateurs, de contrôler l’accès aux services en ligne, d’offrir un système de paiement simple et automatique et d’assurer la sécurité et la confidentialité des transactions sur les réseaux publics. Quant à l’utilisateur, par le biais d’une interface Web et au moyen d’une seule carte, il pourra accéder à et payer un ensemble de services d’information en ligne, tels que journaux électroniques, fourniture électronique de documents, banques de données bibliographiques, etc., provenant de fournisseurs différents.

Le projet tolimac, coordonné par les bibliothèques de l’Université libre de Bruxelles (ulb), comprend les partenaires suivants : le Service de cryptographie et sécurité informatique de l’ulb, l’International Institute for Electronic Library Resources de l’Université De Montfort en Angleterre, l’Institut de l’information scientifique et technique (inist) en France, absec, une entreprise de développement d’applications de cartes à puce située en Irlande du Nord, et xafax, une société belge qui commercialise des systèmes de paiement et contrôle d’accès.

Le projet a démarré en octobre 1996 et prendra fin en janvier 1999. La première phase du projet, terminée le 15 septembre dernier, a permis de définir le service tolimac et les spécifications techniques du système à partir d’une étude des besoins des utilisateurs, des bibliothèques et du fournisseur d’informations, l’inist. La deuxième phase du projet est consacrée au développement d’un système pilote qui offrira aux lecteurs des bibliothèques de l’ulb et de l’université De Montfort un service de recherche et de fourniture électronique de documents relié à l’inist. L’accès et le paiement se feront au moyen d’une carte à puce personnelle contenant un portefeuille électronique. Le système pilote sera ensuite testé et évalué. Dans l’ensemble, le projet aborde les problèmes de contrôle d’accès et de gestion des utilisateurs, de paiement des services en ligne et de sécurité sur les réseaux publics.

Des informations complémentaires sur le projet Tolimac 2 sont disponibles sur le Web à l’adresse : http://www.tolimac.ulb.ac.be

  1.  (retour)↑  Cf. l’article paru dans le bbf : « Une Puce pour accéder aux services d’informations électroniques », 1997, n° 5, p. 81-83.
  2.  (retour)↑  Contact : Françoise Vandooren, bibliothèque de l’Université libre de Bruxelles, Avenue Franklin Roosevelt 50, cp 180, B–1050 Bruxelles, tél. : 00 32 2 650 23 80, e-mail : fdooren@ulb.ac.be