entête
entête

Association française de normalisation

Documentation

6e éd. Paris : AFNOR, 1996. 3 vol. ; 23 cm. (Recueil de normes françaises). isbn 2-12-234460-1. 1972F85 (les trois volumes). / 1. Présentation des publications, traitement documentaire et gestion des bibliothèques. xvii-651 p. isbn 2-12-234461-X. 1185F / 2. Catalogage : description bibliographique des monographies. xiv-401 p. isbn 2-12-234462-8. 480F / 3. Catalogage : accès à la description bibliographique et description bibliographique des non-livres. xv-559 p. isbn 2-12-234463-6. 1185F

par Isabelle Dussert-Carbone

Trois ans se sont écoulés depuis la dernière édition en recueil des normes françaises en documentation. Cette 6e édition, à jour au 11 juin 1996, peut laisser perplexe le documentaliste ou le bibliothécaire.

C'est d'abord l'épaisseur du document qui effraie : trois volumes, plus de 1 600 pages. Puis l'ampleur du domaine couvert surprend : il place la chaîne documentaire au centre du dispositif de circulation de l'information et ne limite pas la normalisation au traitement du document et de l'information. L'édition en particulier est présente, ainsi que l'évaluation par le biais des statistiques.

Le volume 1 réunit une grande variété de normes 1. Le volume 2 est consacré à la description bibliographique des monographies modernes et anciennes. Le volume 3 présente les accès à la description bibliographique et les normes de description bibliographique des non-livres. Dans chaque volume, un index alphabétique, commun aux trois tomes, complète la table des matières.

Normes nouvelles ou révisées

Dix-huit normes nouvelles ou révisées figurent dans cette édition. Il faut y ajouter la norme nf iso 12083 (juin 1995), qui traite de la préparation et du balisage de manuscrits électroniques et existe dans une version électronique annotée très pratique ; il n'était pas utile de la donner en version imprimée.

La norme NF ISO 10160 sur l'interconnexion des systèmes ouverts (OSI) dans leur application pour les prêts entre bibliothèques n'a pas été reprise dans la 6e édition. On conservera donc la 5e édition, si l'on veut un éventail complet des normes en application en France.

Les nouveautés parues entre septembre 1993 et juin 1996 sont le plus souvent des adaptations ou des traductions de normes internationales ISO. Ainsi en est-il de l'homologation par l'afnor des prescriptions pour qu'un papier soit permanent (NF ISO 9706), de l'identification par un numéro international normalisé des rapports (ISRN) et de la musique imprimée (ISMN), des normes de translittération des caractères arabes, cyrilliques et hébreux, de la norme pour les commandes d'interrogation des systèmes interactifs de recherche d'information les banques de données (NF ISO 8777), enfin de la norme présentant les éléments de données bibliographiques devant figurer dans les applications de recherche d'information (NF ISO 8459-3). Cette dernière partie de l'ISO 8459 complète les deux premières qui concernaient les applications au prêt-inter et les applications aux acquisitions respectivement parues en décembre 1990 et en août 1993. Une nouvelle rédaction de la norme NF Z 47-102 expose les principes généraux de l'indexation.

Statistiques, dénominations

Pour pouvoir comparer des statistiques sur les bibliothèques et l'édition, trois normes qui suivent les recommandations de l'Unesco acquièrent un statut européen. Elles donnent des définitions précieuses sur les éléments d'évaluation des organismes documentaires. Dans ce domaine, un fascicule de documentation (Z 48-004) définit une liste minimale de données statistiques de base pour une bibliothèque ou un centre de documentation en France.

Signalons également la révision et l'homologation d'une norme mal connue en documentation sur le classement alphabétique des dénominations, mais très utilisée dans les entreprises et les services administratifs (NF Z 44-001). Cette version tient compte des évolutions de l'informatique et de la nécessité de traiter des masses importantes de documents.

Description bibliographique et accès

En ce qui concerne la description bibliographique, la musique imprimée possède son fascicule de documentation depuis octobre 1993 (Z 44-069). Il est complété pour les accès par la norme NF Z 44-079 sur les titres uniformes musicaux. Les vedettes noms géographiques ont également leur norme (NF Z 44-081). Ces deux dernières sont des travaux originaux, car il n'existe pas actuellement de normes internationales pour ces types d'accès.

Lorsque l'on pratiquait le dépouillement de périodiques ou de monographies, la seule norme disponible était le fascicule Z 44-005 concernant les références bibliographiques, qui offre de nombreuses possibilités d'interprétation. Aussi a-t-il été jugé nécessaire de normaliser les pratiques en appliquant les principes de l'isbd à la description des parties composantes. Les travaux internationaux ont été adaptés par un groupe d'experts français pour donner le fascicule Z 44-078 (décembre 1994) qui traite de la description bibliographique des parties de documents dites parties composantes.

Il manque encore les normes de description de l'image animée, de l'image fixe et des documents électroniques, mais elles sont promises pour très bientôt. Enfin la plus ancienne des normes en documentation encore en vigueur NF Z 44-062 (1963) sur le classement des noms propres étrangers aurait bien besoin d'un brin de toilette.

Un instrument de travail incontournable

On voit au travers de ces nouveautés l'activité considérable déployée par les groupes d'experts de l'AFNOR, professionnels des bibliothèques, de la documentation ou du traitement de l'information, qui prennent le temps de réfléchir sur les évolutions des techniques et de la profession et de rédiger des documents normatifs. On ne peut qu'admirer le sérieux et la qualité des outils qu'ils créent ou adaptent.

En effet les normes ont évolué, leurs glossaires, leurs index, leurs sommaires les rendent de plus en plus accessibles et facilement utilisables. Leur présentation, le soin apporté au choix des exemples en font des instruments de référence précieux tant pour le travail quotidien que pour la formation professionnelle.

Même si le poids et le coût de la publication peuvent rebuter, la richesse du contenu en fait un document incontournable pour toute bibliothèque et tout centre de documentation. Les définitions proposées, les exposés des motifs et les nombreuses références sont pour le formateur et l'enseignant professionnel ainsi que pour les étudiants en documentation, bibliothéconomie ou sciences de l'information une source d'information unique.

Espérons simplement la parution prochaine d'une version électronique qui ne ferait qu'enrichir la lecture et l'accessibilité de ce très complet ensemble normatif.

  1.  (retour)↑  Ces normes concernent la conservation, la présentation des publications, les numéros internationaux normalisés, la présentation des résumés, des références bibliographiques et des données bibliographiques pour l'échange, les formulaires de PEB (prêt entre bibliothèques), les codes des noms de pays, la translittération et la romanisation, l'indexation et les thésaurus, le classement des dénominations, le classement bibliographique, le format et les commandes de recherche dans les banques de données documentaires, les statistiques d'édition et des bibliothèques.